La recette de cheesecake à avoir sous la main (sans cuisson)

Le congé mat’ approche à grands pas et je vais pouvoir profiter de mes journées pour me (re)mettre un peu à la popote (je délaisse un peu la cuisine ces derniers temps au profit de petits plats tout prêts ou du « sans cuisson »).

Je commence donc par une recette facile ET sans cuisson. J’adore les cheesecake mais d’abord je les préfère sans cuisson, je trouve que les cuits ont tendance à avoir trop goût d’œufs (et les œufs ne sont pas mes amis, rien à voir avec la PMA), et ensuite je n’aime pas qu’ils soient trop lourds-gras-trop sucré-étouffant (et ils peuvent être tout ça). Moi j’aime sentir le bon petit goût de speculoos et savourer le côté aérien de l’appareil. J’aime donc le cheesecake en mode dessert non culpabilisant mais diablement bon quand même (et c’est possible !).

La recette est donc à garder précieusement parce qu’elle est rapide et franchement bonne.

Pour un plat à gâteau « normal » (préférez un moule de diamètre inférieur aux moules à tarte traditionnel sinon votre cheesecake risque d’être tout raplapla) :
– 200 g de spéculos
– 2 blancs d’œufs
– 300 g de fromage frais (philadelphia)
– 20 cl de crème fraîche
– 50 g de sucre
– 3 feuilles de gélatine (je ne suis pas fan du tout de cet ingrédient, je tenterai mes prochaines recettes avec un substitut naturel)
– une gousse de vanille
– 75 g de beurre demi sel

Mixez les spéculos avec le beurre ramolli. Disposez ce mélange dans le fond d’un moule . Avec le dos d’une cuillère, tassez bien les biscuits et répartissez les dans le moule.

Laissez tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide. Faites chauffer la crème fraîche avec le sucre jusqu’à petite ébullition puis délayez avec la gélatine.

Montez les blancs en neige ferme. Ajoutez la crème puis le fromage frais. Grattez la vanille sur toute sa longueur pour donner un maximum de saveurs et mélangez délicatement le tout.

Disposez ce mélange dans le moule et c’est ter-mi-né !!

Il ne reste plus qu’à laisser reposer au frais quelques heures pour que le cheesecake prenne bien (de 4 à 6 heures). La dernière étape reste la dégustation (mais pour cette partie là, on trouve toujours des volontaires et je pense que vous n’aurez plus besoin de moi…)

Cheesecake sans cuisson_Nanou

Publicités

32 réflexions sur “La recette de cheesecake à avoir sous la main (sans cuisson)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s