Bilan d’hospitalisation – 08/11/2015

Puisqu’on peut faire le bilan, ça veut bien dire que je suis sortie (OUF) mais ça n’a pas été sans rebondissements et inquiétudes de dernière minute…

Hier, j’étais super rassurée par la sage femme qui me disait que :
– un col a 33 SA devait être à 25, que moi a 22, il n’y avait rien d’inquiétant,
– les bébés étaient certes petits (1,5 kg chacun) mais tenaient bien leurs courbes depuis le début,
– je pourrais sortir le lendemain, en vivant non pas alitée mais comme une mamie, me permettant ainsi petites courses et balades, restos et même cinéma.

Elle complétait en disant que si je n’avais pas eu l’écho vendredi, je ne serais pas venue et n’aurais donc pas été hospitalisée et que ça n’aurait pas posé difficultés. En somme, qu’on avait agit par prudence mais qu’ils n’étaient pas (du tout) inquiets.

Moi, j’étais donc hyper rassurée tout en me disant que c’était très bien d’avoir avancé cette écho, d’être venue et restée pour faire le nécessaire pour diminuer les contractions, vérifier le rythme cardiaque des zouzous et faire les piqûres pour préparer leurs petites poumons à une éventuelle naissance prématurée.

Ce matin, il était donc prévu que j’ai un examen clinique du col et une écho pour vérifier que rien n’avait bouger, ainsi qu’un monito pour les rythmes des bébés et la surveillance des contractions.

Bilan parfait :
– le col est toujours à 22 et n’a donc pas bougé
– les rythmes sont parfaits
– l’activité contractile est toujours présente mais discrète et une seule contraction durant les 30 minutes de monito.

Youhou ! Je tenais mon billet de sortie dans les mains, à 12h20 j’étais prête (je me préparais même psychologiquement à rater le déjeuner dominical à la mater, alors même qu’une pâtisserie m’était promise !). A 12h30, mon plateau était posé sur la tablette (avec un mille feuilles qui ne me mettait pas plus en appétit que la tarte aux 3 fromages (la même qu’hier soir) pas cuite et le riz tout sec. Bon, force était de constater pour autant que la sortie n’aurait pas lieu dans l’heure et qu’il était préférable que je grignote un peu (je m’imaginais déjà me rattraper sur le goûter à la maison).

La SF est passée vers 13h en me disant qu’elle allait s’occuper de ma sortie mais n’avait pas terminé, ni déjeuné et reviendrait vers 15h30 (je te laisse imaginer comme les 2h30 à venir paraissent longues…). Mais je sortais, je n’allais pas en plus me plaindre !

A 15h40, elle revient avec mon dossier, me pose 2/3 questions et en regardant la courbe de mon petit « A » , constate que la croix de sa courbe a été faite à 32 et non à 33 SA, et qu’à 32, il est dedans, à 33 il passe en dessous…

Elle est contrariée, ça change la donne, elle doit refaire le point avec sa chef. J’ai l’impression de voir mon billet de sortie arraché des mains, elle me fait peur, me dit que du coup, la surveillance n’est pas pour une MAP (menace d’accouchement prématuré) mais pour une surveillance de croissance. Elle reprend mon dossier et repart.

A 16h10, l’interne vient et m’indique qu’on va faire un doppler, pour vérifier au niveau cérébral et ombilical. Bilan ultra satisfaisant très rapide, tout va bien, rien à signaler. Je sors donc mais avec un suivi différente de celui prévu initialement.

Le programme est donc le suivant :
– 16/11: monito
– 20/11 : consultation maternité
– 23/11 : écho + monito

Pour ce dernier rdv, la SF me demande de venir avec quelques affaires pour moi, et aussi pour les bébés. Bref, elle me prépare à ce qu’on m’hospitalise, soit pour m’avoir sous la main, soit pour carrément aller chercher les bébés si on devait confirmer la cassure de croissance de mon petit poussin « A ».

D’ici là, j’ai une ordonnance de Spasfon, comprimés et suppo, si jamais les contractions devaient être anormales, fréquentes ou douloureuses. Si ça ne devait pas passer malgré le spasfon et après avoir tenté suppo + resuppo et cpés au bout d’une 1/2 h et toujours des contractions au bout d’une heure, direction les urgences.

D’ici là, je dois mener une parfaite petite vie de mamie convalescente : pas de (grosses) courses, pas de ménage, pas de voyage en voiture inutile, je dois faire la grasse mat’, prendre ma douche tranquille, préparer à déjeuner, faire une petite sieste, une petite balade (20 minutes), éventuellement aller au cinéma ou au resto mais dans un périmètre limité et surtout de voir comment je réagis après cela (contractions, douleurs, fatigue, etc).

Voilà voilà…
Sortie à 17h10, retour en taxi à la maison…

Et pour celles qui m’ont demandé, voici le protocole auquel j’ai eu droit ces 2 derniers jours :
– tocolyse par adalate
– celestène

Et pour finir, suis trop déçue, ils m’ont gardé toutes les photos de mon écho de vendredi alors qu’on avait obtenu deux beaux profils et même que mon petit A semblait chercher son pouce et nous a donné le loisir de le voir bailler ❤

Publicités

51 réflexions sur “Bilan d’hospitalisation – 08/11/2015

    • Nanou dit :

      Très contente d’être sortie aussi !
      J’avoue que les derniers rebondissements m’ont un peu fait peur. Vivement les prochains rdv et d’ici là, personne ne bouge !

      J'aime

  1. minusetsamaman dit :

    A 35 SA, je suis passée de MAP à retard de croissance. Reste sur les notes positives. Ils ne sont pas inquiets et tout est sous contrôle. C’est vrai qu’ils ne sont pas doués pour le riz et les pâtes. Profite de rester tranquille à la maison.

    J'aime

    • Nanou dit :

      Je reste sur les notes positives et le fait d’être à la maison ce soir. L’interne et la sage femme pensent que les bébés peuvent encore rester au chaud, c’est tout ce qui compte.
      Et c’est clair que tout est sous contrôle et que le nécessaire a été fait, maintenant, c’est à moi de jouer ! Mamie profitera bien de sa petite maison promis 🙂

      J'aime

  2. aristolechat dit :

    Hey c’était millefeuille moi aussi à midi! Tout raplapla mais un millefeuille quand même.
    Bon ça n’a pas été simple chez toi non plus mais au moins ce soir un bon dodo dans ton lit.
    Repose toi le plus possible mais si tu as le droit de ne pas rester alité, c’est toujours du repos de prit pour les loulous.

    J'aime

    • Nanou dit :

      Tu es dans un hopital parisien ?
      Oui, j’ai bien conscience de la chance que j’ai d’être dans mon petit chez moi ce soir…
      Je vais faire le maximum pour que rien ne bouge au moins jusqu’au 23 ça c’est clair. Comment tu vas toi ?

      J'aime

      • aristolechat dit :

        Je viens d’avoir l’autorisation de me lever pour aller faire mes pipis, soulagement parce que le bassin…..
        Oui hôpital parisien pour moi.
        Tu as une bonne quinzaine de jour à tenir jusqu’au 23, tu as des copines ou de la famille qui peuvent t’aider? Sinon à ta prochaine visite demande pour une aide à domicile, c’est toujours ça de gagner.

        J'aime

  3. endopmette dit :

    Pfiou quelle aventure! Au moins tu vas être bien suivie et de très près, c’est rassurant 🙂 tiens nous au courant des prochaines étapes, en espérant que les loulous n’arrivent pas trop tôt! Des bisous

    J'aime

    • Nanou dit :

      Oui, que de rebondissements depuis vendredi alors même que rien de tout ça n’était initialement prévu !!
      En tous cas, c’est rassurant oui, même si j’ai maintenant une grosse grosse pression sur les épaules…

      J'aime

      • endopmette dit :

        Non pas de pression justement! Relax, ils ont fait ce qu’il fallait pour le développement des poumons des loulous. Maintenant, il te reste à les attendre, bien calmement :-):-)

        J'aime

      • Nanou dit :

        Oui l’attente passive ! Le necessaire a ete fait, c’est rassurant maintenant on attend sagement la fin du mois pour pointer le bout du nez.

        J'aime

    • Nanou dit :

      Oui, ça fait un bien fou, c’est sûr. J’ai bien pensé à vous d’ailleurs… Et encore ce matin au réveil…
      J’espère que ce sera bientôt ton tour.
      D’ici là, vie de mamie chacune de notre côté. Bisous !

      J'aime

      • ciconiatenvapas dit :

        Oui, un peu ! Disons que parfois j’ai envie de faire plein de trucs et que je suis vite calmée par des contractions (non douloureuses) ou de petites douleurs lombaires. Mais bon, maintenant que je ne travaille plus, c’est plus facile de lâcher prise. 😉 A très vite ! Bisous

        J'aime

      • Nanou dit :

        Ah le fameux lacher prise !! Tant mieux si tu vas bien, c’est le principal. Hate de lire de tes nouvelles, allez hop, a ton clavier 😊

        J'aime

    • Nanou dit :

      Trop contente d’etre rentree oui ! Je suis inquiete mais j’ai des rdv les 16, 20 et 23 donc je sais que les choses sont prises en main ! Fini l’Adalate, j’ai juste du spasfon si necessaire

      J'aime

  4. bellavole dit :

    Les choses s’accélèrent… mais ton terme approche.
    J’ai eu droit aussi au doppler pour ma 1ere fille qui était en dessous de la courbe, et puis tout allait bien. Finalement on s’est simplement rendue compte que je ne savais faire que des petits bébés (mais en bonne santé), comme ma mère avant moi. Donc ne stresse pas trop, c’est bien qu’ils vérifient que tout se passe bien mais ça ne signifie pas forcément qu’il y a un vrai souci 🙂
    Repose toi bien, prends bien soin de toi et de tes petits gars 🙂

    J'aime

    • Nanou dit :

      Oui je pense que je suis aussi faiseuse de petits bébé (avec des jumeaux a fortiori), ma mère a eu 2 filles de 3 kilos tout juste, on ne fait pas de gros bébés dans la famille ! Pour l’instant, tout continue d’aller bien mais on est tous les 3 sous surveillance et au ralenti. J’essaie de ne pas angoisser, ça n’arrangerait rien. Et puis en effet, le terme approche malgré tout !!
      Merci pour ton soutien 🙂

      J'aime

    • Nanou dit :

      Je n’ene ai même pas parler. J’avais passer une nuit atroce, vomissements et réveils en pagaille, j’étais fatiguée et j’avais eu un gros coup de stres avec cette histoire de rdv, donc je pense que ce petit malaise n’était rien d’alarmant.

      J'aime

  5. Des jumelles et alors? dit :

    Courage! J’ai vécu exactement la même chose que toi! A la même période de ma grossesse, MAP puis alerte au niveau de la croissance de mes bébés.
    Je suis sur que tout va bien se passer. Surtout, reposes toi énormément car ça compte beaucoup. Regardes toi tous les films à l’eau de rose sur M6 et toutes les séries. Ça vaut la peine de rester un max allongé pour que la croissance de tes bouts de chou se poursuivent. Courage, courage!

    Aimé par 1 personne

    • Nanou dit :

      A combien de semaines ? Et tu as accouche combien de temps apres ? Je me repose mais heureusement qu’il y a le replay et le meilleur patissier 😉
      Je me pose et me repose pour mes poussins !

      J'aime

      • Des jumelles et alors? dit :

        J’ai accouché à 33 SA+5. Mais c’est parce que j’ai perdu les eaux et ils se sont apperçu que je faisais une complication donc ils ont acceléré le travail. Mes bébés faisaient 1.6kg chacun à la naissance.
        J’ai eu les piqures de celestene 15 jours avant mon accouchement.
        Allez courage!!!

        J'aime

      • Nanou dit :

        Ah oui 1,6 a 33+5, donc ils ne sont pas si petits que ca mes amours ! Ca me rassure… Par contre elles ont ete en couveuse apres non ?

        J'aime

      • pitchoune837 dit :

        Oui. Un jour de soin intensif puis en couveuse. Elles st restées un mois en neonat. Aujourd’hui elles ont quasiment 8mois et elles vont biens! Tu n’en ais pas là de tte façon! Reposes toi bien!!!!

        J'aime

      • Nanou dit :

        Un mois ! C’est long 😦
        Non je n’en suis pas là bien sûr, mais je préfère me préparer psychologiquement, au cas où…
        Pour l’instant, personne ne bouge 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s