Culpabiliser

Je suis plutôt discrète absente en ce moment, la période est un peu surchargée.

Côté bonnes nouvelles, l’appart commence à avoir des allures sympathiques d’endroit où il fait bon vivre. Les travaux d’ameublement (cuisine/placards) ont été faits jeudi et même si je n’ai pu voir qu’un résultat partiel, c’était top, avec le soleil au beau  fixe encore plus.

L’autre BONNE nouvelle (vous ne me voyez pas mais je saute de joie) c’est que j’ai a priori (si elle ne me plante pas au dernier moment) trouver une super nounou pour mes minis à compter du 1er juin, date de la repise du boulot et jusqu’au 15 août, date de mes vacances (j’ai honte de poser 4 semaines après 7 mois de congé mat mais je n’ai pas vraiment le choix). Elle m’a été recommandé par une maman de twins et elle m’a fait bonne impression, spécialisée jumeaux, elle a l’air de connaître mais aussi et surtout d’aimer son boulot et les enfants. Il m’en coûtera 10 euros net de l’heure pour une garde à domicile mais je me dis que la transition sera top pour eux comme pour moi (moins de stress, plus de repères, etc).

Autre bonne nouvelle (qui reste à confirmer sinon ça n’en est pas une), les places en crèche. A priori, « sans vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué », on s’oriente vers une réponse positive. Non pas que la commission ait déjà eu lieu (ce sera pour mai) mais vu mon dossier, il y a des chances pour que mes minis obtiennent une place. J’ai demandé une familiale en 1er choix, ce qui est peu fréquent semble-t-il, et qui serait une encore meilleure nouvelle. Si je n’ai pas de places j’avoue que je ne sais pas comment je vais faire. Payer 2 places chez une assmat est hors budget, idem pour une garde à domicile. Prendre un congé parental n’est évidemment pas envisageable non plus…

Côté mauvaises nouvelles, mon petit koala pleure encore beaucoup (trop, vraiment) et ça me met dans des états de stress et de tristesse assez importants. J’ai l’impression d’avoir tout essayé pour le détendre, lui faire du bien au corps et à l’esprit mais que rien n’y fait. Il ne pleure plus pendant les bibs (ou rarement), il engloutit ses repas, purée et lait. Mais ça ne suffit pas… Je craque parfois, nerveusement, parce que je m’inquiète pour la suite, que j’ai peur qu’il ait un problème, qu’il reste un bébé râleur, colérique…

Et je culpabilise, tous les jours, pour tout, tout le temps…

D’avoir 2 bébés alors que d’autres n’en ont aucun (et que moi, un seul m’aurait suffit – oui je sais c’est horrible de dire ça, mais ce n’est pas tout le temps je vous rassure)
De laisser mon bébé pleurer parfois
D’être hyper stressée
De m’agacer parfois
De lui en vouloir de gâcher certains moments
D’avoir envie de temps pour moi (pour déjeuner tranquille par exemple)
De les laisser en garde 1/2 journée par semaine à partir de jeudi prochain
De gâcher une période de vie de ma mère
Qu’elle ait mal au dos,
Qu’elle stresse elle aussi
Qu’elle soit fatiguée elle aussi
Que ça parte en live au boulot et que je ne puisse rien y faire
De laisser mes collègues en galère
De ne pas offrir un papa à mes bébés

Et ce n’est qu’un bref aperçu…

(je vous laisse imaginer combien de temps j’ai mis à écrire ce post !!)

 

Publicités

32 réflexions sur “Culpabiliser

  1. margoublog dit :

    Oooh douce nanou…. C’est pas facile mais tu t’en sors très bien. Tu as un bébé pas facile qui a besoin de tout ton amour et qui le manifeste. Réponds du mieux que tu peux selon ton état de fatigue mais n’aie pas honte de craquer et de fatiguer. Raccroche toi aux bonnes nouvelles : nounou top Creche appart….

    J'aime

    • Nanou dit :

      Je ne sais pas, je n’en suis pas si sûre, j’ai justement l’impression de n’être à la hauteur de rien, et surtout pas de mon petit bébé qui pleure. Ses sourires (et rires même depuis quelques jours) me requinquent mais c’est tellement dur de ne pas le comprendre et le soulager. Je m’accroche au reste mais j’ai l’impression de ne pas pouvoir/savoir en profiter pleinement

      J'aime

  2. Isa dit :

    Tu es au TOP Nanou!
    Ne culpabilises pas. Moi aussi j’embauche une aide familiale 2h par semaine pour prendre du temps pour moi et c’est génial. J’ai enfin pu aller chez le coiffeur :-). Nous faisons ce que nous pouvons avec nos amours!Bisous à toi et tes amours

    J'aime

    • Nanou dit :

      J’aimerais l’être, peut être que ça m’aiderait à moins culpabiliser…
      C’est bête mais ça fait du bien, malgré tout l’amour qu’on a pour eux, de ne plus entendre de pleurs pendant quelques temps. Je ne sais pas comment font les assmat !!!

      J'aime

      • maxelie dit :

        Ce sont des saintes! Plus sérieusement elles tiennent car elles les rendent le soir! Toutes les mamans culpabilisent pour tout et rien et de craquer est plus que normal!

        J'aime

      • maxelie dit :

        Elles craquent aussi parfois! Ce ne sont pas des super woman! Ma mère (ass mat) sort un maximum retrouver d’autres collègues. A plusieurs c’est plus facile!

        J'aime

  3. lea7729 dit :

    Je sais que c’est dur mon fis pleurait énormément aussi sans qu’on sache pourquoi de jour, de nuit…parfois pendant deux heures sans s’arrêter, sans qu’on arrive à le calmer…on a essayé plein de chose ….je crois que s’il n’a pas de problème de santé particulier seule une patience d’ange et le temps feront leurs œuvres….j’ai connu aussi la culpabilité de penser qu’il gachait certain moment, on est mère mais on reste humaine…j’avais lu quelque part quelque chose qui disait que c’est quand un enfant est le moins « aimable » qu’il a le plus besoin d’être aimé, quand mes enfants sont insupportables je pense à ça et ça change mon regard lol
    …. courage et sérénité Nanou! Bisous

    J'aime

    • Nanou dit :

      J’aime j’aime j’aime ton message !!
      Merci. Ca me fait beaucoup de bien de lire ça. Je me sens moins seule, plus comprise, c’est idiot, je sais que tout ça est normal et tu n’es pas la 1ère à me le dire mais il semblerait que j’ai besoin qu’on me répète les choses encore et encore… Merci beaucoup en tous cas. Le pire c’est que je suis aussi persuadée que si mon koala pleure c’est qu’il a besoin d’être câliné, rassuré etc mais parfois la fatigue, le stress, l’idée que son frère est délaissée, font que je ne peux plus…
      Tu as raison sur toute la ligne en tous cas…
      Bisous et en avant pour la sérénité !! (ils sont en train de faire un cododo d’enfer là, c’est trop chou)

      Aimé par 1 personne

  4. Mamandejuju dit :

    Coucou Nanou,
    Oh, j’ai l’impression de me lire…
    Mon petit Loulou me fait penser à ton petit bébé Koala… Il a un caractère bien trempé et un tempérament qui est difficile pour moi à suivre.
    Il faudrait que je te raconte son histoire en détails pour mieux t’expliquer mais en privé.
    Pour faire court, son comportement m’a tellement inquiété que j’ai suivi à tort les avis d’un « spécialiste » qui nous a diagnostiqué des soucis graves.
    Un choc! Et on s’enfonçait dans ce diagnostic en le faisant rentrer dans chacune des cases potentielles….
    Et autour de moi personne n’était d’accord avec ce diagnostic.
    Je ne vivais plus.
    En changeant de région j’ai eu le déclic: j’ai rencontré différentes personnes qui m’ont fait réaliser qu’à part son fichu caractère mon petit bonhomme était parfaitement normal… A partir du molent où mon regard sur lui a changé, Tout s’est enchaîné, en 6 mois il avait rattrapé beaucoup de chose, son comportement était normal, plus d' »animalies ».
    Nous avons rencontré une orthophoniste qui m’a dit que si j’étais restée enfermée dans ce cercle avec ces soi disant spécialistes, ils l’auraient rendu « débile ». Le mot fait mal mais c’est bien ça…
    Alors la culpabilisation je comprends exactement ce que tu veux dire!
    J’ai culpabilisé et culpabilise pour les mêmes choses que toi, je pleure parfois et je perds aussi parfois pieds…
    Il m’arrive de ressentir des sentiments très ambivalents envers lui, parfois inavouables… C’est dur de l’écrire… Mais ce que je me souviens c’est que lors de la grossesse une psy à la mater qui m’a vraiment aidé car je culpabilisais déjà m’avait dit que l’amour maternel est ambivalent et que c’est parfaitement normal…
    J’y repense souvent. Je crois que de ne jamais se remettre en question n’est pas bon non plus.
    Pour le reste je n’ai pas trouvé de solutions, certaines choses me culpabilisent moins avec le temps mais j’ai l’impression de vivre avec cette culpabilité d’avoir mal fait quelque chose et moi aussi je me dis parfois que j’aurais voulu n’en avoir qu’un…. C’est terrible! Et juste après je me dis que j’ai tellement de chance de les avoir tous les deux…
    Désolée pour ce pavé mais ton article me touche énormément et m’a mis les larmes aux yeux. J’ai écrit comme ça me venait.
    Pour l’ass mat c’est super!:) financièrement je te comprends là aussi. Je croise les doigts pour la crèche. Ça aussi ça peut vite devenir un souci.
    Et vous avez un toit sur la tête avec des aménagement qui vous plaisent c’est important!
    Bon week-end et bon courage, il y a des mauvais moments qui font ensuite place à de très bons dès qu’on arrive à prendre un peu de recul!
    Amitiés

    J'aime

  5. marivalou dit :

    Chère Nanou,
    Un bébé qui pleure souvent, c’est dur. Je n’y connais rien en bébé et je pense que chaque cas est unique. Mais il ne faut pas culpabiliser. Tu fais au mieux (si si), et c’est top. En ce qui nous concerne, notre bébé chieur serial pleureur s’est transformé en une petite terreur adorable (mais une petite terreur avec un sacré caractère). Tous les bebes ne sont pas calmes et trop choupinou H24. Même si certains le sont. Dis toi que cela s’arrange avec l’âge, la nounou, la reprise du travail, on relativise et on fait au mieux.
    Si tu as une creche familiale, c’est top. Nous sommes ravis de ce mode de garde qui convient parfaitement à notre terreur 😉 plein de bisous de courage.

    J'aime

    • Nanou dit :

      Merci Mari. Je sais que ça n’a pas été simple non plus de ton côté avec ton mini. Je ne sais pas si je fais au mieux, j’ai l’impression de m’agacer vite, d’être trop impulsive et pas du tout patiente. Du coup je me dis aussi évidemment que je ne suis pas faite pour être maman (est ce pour ça que je n’arrive toujours pas à le dire..?) J’essaie de me dire que ça s’arrange, même dans une même journée, mais les sessions pleurs/hurlements me font peur, j’ai peur pour eux, notre avenir à 3. Bref, j’ai peur…
      Bien contente que ce mode soit le bon pour vous, j’espère que ce sera aussi le mien ! xx
      Merci pour tout, et d’être là. Je pense fort à toi ❤

      J'aime

  6. Boule de Mousse dit :

    ah la culpabilité … notre pire ennemie ! besoin de temps pour toi ? pour souffler ? tu m’étonnes que tu en as besoin ! ici on est deux! et c’est déjà tellement difficile ! garder la tête haute ! assurer ! oui, on le voudrait bien ! mais tu es déjà une super woman ! tu as le droit de respirer ! et surtout de récupérer ! je t’embrasse très fort

    J'aime

  7. Bounty Caramel dit :

    C’est usant ton rythme Nanou. Et tu t’en sors très bien. « C’est une question de mois » me disait une amie. Malgré tout durant ces mois la il faut tenir et c’est loin d’être simple. J’espère que tu auras des modes de garde merveilleux et soulageant. Et je croise pour que ton bébé aille mieux tout comme son frère. Des bises

    J'aime

  8. Scrib dit :

    Bravo pour toutes ces merveilleuses nouvelles, appart, nounou et la crèche ! Je te l’avais dit que tu serais prioritaire, je pense toujours que ca le fera sûr de sûr.. Pour le reste, tu sais à quel point je partage chacune de tes « culpabilités » et même sûrement d’autres encore. J’ai beau me soigner ça ne passe toujours pas et la fatigue l’agacement ne passent pas non plus.. Alors je n’imagine pas avec deux. Tu t’en sors formidablement bien, je t’assure ! Je t’envoie plein de douces pensées et de chaleureux encouragements, passée la 1ère année toutes les marques seront prises, tu souffleras un peu et à n’en point douter ton petit Poussin aura lui aussi cessé de pleurer et il ira très bien ! 😘

    J'aime

  9. Miss inFertility dit :

    Coucou, être maman c’est culpabilisant. On te comprend toutes je pense ! Et tu n’as pas de papa sur qui compter, ça met la barre encore plus haut. Tu sais je culpabilise encore toujours pour plein de choses. Mais j’ai compris qu’il faut aussi que l’on pense à nous. Les mamans sont des personnes, pas des super héros. On a toutes nos forces et nos faiblesses. Je pense que reprendre le travail te fera du bien, non? Tu pourras te retrouver en tant que personne et prendre du recul. Profiter de tes bebes en les voyant moins. Je sais que quand j’ai mes filles full time, j’ai besoin d’air! Bisous

    J'aime

  10. machouquette dit :

    Culpabiliser on sait aussi ici….les jumeaux auront 2ans à la fin du mois et je culpabilise toujours. D’avoir repris à temps plein (parce que j’adore mon taf et que c’est MA bouffé d’oxygène) parce que mon fils pleure tous les matins qd je le laisse chez tatie (assmat)…parce que je ne passe pas beaucoup de temps en semaine avec les enfants…parce que le week-end end ils me font tourner en bourrique….nous les mamans on a toujours plein de raisons de culpabiliser. Je crois qu’être maman c’est culpabiliser. Courage, j’avais peur de reprendre le travail après la naissance des petits mais au final cela m’a fait du bien.

    J'aime

  11. 1000myrtilles dit :

    Tu sais, je n’ai pas de jumeaux, mais avec 2 qui ont 2 ans et des poussières d’écart, je culpabilise aussi… Et pourtant nous sommes deux parents. Je culpabilise d’avoir prévu dès septembre de les mettre une demi-journée à la crèche quand j’ai congé, pour avoir un peu de temps pour moi. Je culpabilise de laisser pleurer le petit parce que la grande (elle-même encore petite, à 2.5 ans…) a besoin de moi. Je culpabilise de me fâcher avec la grande car elle crie et réveille le petit qui dort enfin… Je me dis aussi parfois que je ne dois pas être faite pour cela, que les autres mamans ont l’air de bien mieux gérer… Je culpabilise de m’énerver avec mon mari quand il bosse le week-end (alors que ça fait partie de son travail et qu’il n’y peut pas grand-chose), car du coup j’ai les 2 loustics…
    Enfin, il y a aussi de super moments, quand la grande me fait un gros câlin ou donne son doudou au petit quand il pleure, par exemple.
    Tout cela pour dire que non, tu n’es pas seule.
    Courage, tu t’en sors très bien.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s