Cookies choconoisette du dimanche de la rentrée (qui font du bien)

IMG_8110.JPG

Quand on a deux bébés à la maison, et qu’on s’occupe d’eux quasi non stop (sauf pour bosser, essayer de dormir, faire le ménage, la lessive, ranger, trier les kilos de fringues déjà trop petites, préparer à manger, etc, etc), on met beaucooooooup de choses de côté. Comme ne rien faire (un jour je m’ennuierai), lire un magazine, un bouquin (un seul depuis novembre dernier, d’une auteure que je recommande d’ailleurs : Emmanuelle Friedmann),  prendre le temps de faire les choses et cuisiner. Et la cuisine moi j’adore ça alors ça me manque un peu et j’ai parfois des velléités et je me lance dans des recettes (sucrées la plupart du temps). Avec ce dimanche grisouille et la venue de ma tante pour revoir les bébés qu’elle n’a pas vu depuis plusieurs mois, je trouvais que des cookies maison pour accompagner le café ce serait une bonne idée (et puis les noisettes c’est bon pour la santé,  le chocolat c’est bourré de magnésium donc c’est en quelques sorte une recette healthy ET remonteuse de moral si jamais le vôtre baissait un peu avec la rentrée, l’arrivée de l’automne, la reprise du boulot toussa toussa).

Bref.

J’ai donc farfouillé dans mes blogs fétiches (Alter Gusto, Chocolate et Zucchini et On dîne chez Nanou) pour dégoter une recette de Clotilde qui vantait les mérites d’une recette de cookies parfaits que je ne connaissais pas et qu’il me fallait donc tester au plus vite.

Et parce que justement la cuisine me manque et que je n’ai pas envie de venir seulement une « maman » (alors même que je ne prononce toujours pas le mot, c’te blague), je vous propose de partager ladite recette que j’ai adapté (je suis incapable de tout suivre à la lettre).

Pour une grosse vingtaine de cookies :

  • 140g de beurre demi sel à température ambiante
  • 150g de sucre roux
  • 1 œuf
  • 1 gousse de vanille
  • 200g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 1 pincée de gros sel
  • 200g de chocolat noir
  • 1 belle poignée de noisettes (moi j’adore ça, j’en mets plein mais c’est un peu à la louche). Ca marche aussi avec des amandes, des noix de pécan…

On commence par réaliser de gros morceaux de chocolat au couteau. Ils doivent être irréguliers et surtout pas trop petits sinon ils fondent en cuisson et on perd le croquant du gros morceau qui fond dans la bouche (non non je ne bave pas déjà).

Casser les noisettes et les couper en morceaux grossiers (en 3 ou 4 pour chaque noisette, avec un couteau).

IMG_8098.JPG

On préchauffe le four à 175 degrés.

On mélange le beurre et le sucre pour obtenir un mélange lisse auquel on ajoute l’œuf et la vanille (on la fend en deux et on extrait tous les petits grains).

Dans une autre jatte, on mélange la farine, la levure et le sel.

On intègre le mélange de farine dans celui de beurre au fur et à mesure en mélangeant doucement pour obtenir un mélange uniforme. On ajoute noisettes et chocolat.

On laisse reposer (la recette dit au moins 24h, moi je ne l’ai pas fait, pas le temps).

Sur une plaque de cuisson, on étale du papier cuisson et on réalise des petites boules de pâte qu’on écrase légèrement pour en faire un cercle (attention, ça va plus ou moins s’étaler, il ne faut pas trop les rapprocher afin qu’ils ne collent pas les uns aux autres).

On enfourne pour 15 minutes, et pas une de plus. Ne vous inquiétez pas s’ils vous semblent encore un peu ramollos, ça va sécher et il faut que ça conserve une certaine texture croquante ET fondante.

Une fois refroidi, on les décolle de la plaque (sans aucune difficulté normalement), on les conserve dans une boîte en métal, pour ne pas qu’ils prennent l’humidité et (of course), on déguste !

On dira ce qu’on voudra mais des cookies un dimanche midi de septembre, c’est quand même un excellent remède anti grisouillis…

IMG_8112.JPG

 

Publicités

10 réflexions sur “Cookies choconoisette du dimanche de la rentrée (qui font du bien)

  1. Florence dit :

    Oh ils en ont de la chance tes invités 😉! J’aime l’argument healthy pour se déculpabiliser (difficile en pâtisserie, moi qui viens de trouver une recette de cake à la carotte à tester vite vite). Je suis donc enchantée de tester sur mes jumeaux de 2 ans et demi mes recettes sucrées….et salées. Une excuse en or !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s