Quitter Paris…

Depuis que les minis sont nés, et deja avant leur naissance, j’ai bataillé (le mot est faible) pour obtenir un logement de plus de 18m2 dans des prix « raisonnables ». En travaillant au cœur de Paris, je savais que quitter la capitale pour rejoindre la banlieue, comme de nombreux couples avec enfant(s) serait ingérable en terme d’emploi du temps (horaires boulot, creche, trains, aléas en tout genre, etc). Être seule avec deux bébés impose d’être disponible tous les jours, toutes les nuits, quelque soit le problème. Je n’ai pas de « plan B », sauf si le seul besoin est de récupérer les minis pour un laps de temps court et compatible avec les emplois du temps de mes proches.

J’ai obtenu cet appart, mon graal et ai déménagé alors que les minis avaient 4 mois (je vous laisse imaginer mon état de stress et les montagnes de choses à faire). Depuis, nous sommes tous les 3 très bien installés dans un joli appartement, même s’il mériterait d’y faire encore de la deco, de l’aménagement, etc.

J’ai repris le boulot le 1er juin, Apres 8 longs mois de congé mat et une nounou en or (au sens propre et figuré). J’ai pris des vacances en aout et suis de retour au boulot depuis hier avec mes deux bébés a la Creche pour des journées de 10 heures.

Le bilan de tout ça, c’est que j’ai envie de changer de boulot, de quitter Paris, de nous trouver une petite maison au calme et au soleil, de faire un métier plus près des gens et de la nature, un métier « qui sert a quelque chose ».

Les textos anxiogènes de la ville de paris concernant la vigilance aux abords des crèches exacerbe ce sentiment et ce besoin de fuite.

Je sais qu’il m’est impossible de quitter Paris tout de suite, mes places en Creche valent de l’or et je sais que même si je pourrais trouver du boulot ailleurs, je n’aurais jamais 2 places pour 2 bébés de 10 mois en cours d’année.

Alors je pense « prendre mon mal en patience » (je ne suis pas non plus au bout de ma vie hein), chercher un nouveau boulot plus pres de chez moi pour éviter les trajets éreintants, et partir a l’horizon 2018, pour la rentrée des minis a l’école.

Pour faire quoi et ou ça c’est une autre histoire…

Et vous, vous avez changé de vie après la naissance de vos bébés ? Et comment vous vous êtes lancés !? Vous regrettez ou bien au contraire vous bénissez votre choix ?

Publicités

45 réflexions sur “Quitter Paris…

  1. Anna Moog dit :

    On a quitté une grande ville il y a 6 ans, pour une jolie petite ville de 7000 hab. et plein de nature autour. Très chouette mais, j’avoue m’être parfois dit que la ville, les sorties, les soirées, les copains etc me manquaient… Sauf que depuis l’arrivée de la Pomme j’y retrouve un réel intérêt : aller au boulot et à la crèche désormais, à pied, avoir un jardin des chats et à 50 mètres des arbres, une rivière et des animaux à portée de main. …ça n’a pas de prix vu sous cet angle. Voilà, ce n’est que mon point de vue, mais avec cette qualité de vie je sais qu’on ne retournera pas en ville de sitôt.

    J'aime

    • Nanou dit :

      Et ca n’a pas été trop compliqué côté boulot/déménagement/choix de la région etc ? J’imagine que l’arrivée de la Pomme t’a fait bien prendre conscience du bon dans tout ça…

      J'aime

      • Anna Moog dit :

        j’ajoute aussi (gros argument !) que le prix relativement modéré du loyer (700 euros pour 100m2 avec jardin) me permet de reprendre à temps partiel. Pour te répondre, on est à partis à 35 km de notre ancienne ville. J’ai pu dans un premier temps garder le même poste et ensuite j’ai trouvé sur place. Ce n’est pas la même configuration qu’en région parisienne. Maintenant on se dit que ce serait bien de changer de région, afin de se rapprocher de ma famille, dans l’optique que la pomme soit proche de ses grands parents, et moi des miens, car ici, on n’a très peu d’attaches finalement.

        J'aime

  2. ptbichon dit :

    On a la chance de vivre des le sud, en bord de mer dans une ville de taille correcte donc pas de changement de vie prévue in s’estime déjà hyper chanceux mais je comprends tout à fait pourquoi tu l’envisage.
    Appréciant notre confort j’ai envie de te dire fonce 😘

    Aimé par 3 people

  3. La reine de la PMA dit :

    Je kiffe vivre à Paris, j’aime les grandes villes, la facilité d’avoir tout à porter de main, de tout faire à pieds, de ne pas avoir besoin de voiture.
    Mais j’ai la chance de bosser à 20 minutes de la maison et d’avoir une super nounou, donc je comprends ton besoin d’évasion au calme…

    J'aime

    • Nanou dit :

      Le problème c’est que pour bien vivre à Paris, il faut avoir du fric. Ce qui n’est pas vraiment mon cas. Je suis comme toi, amoureuse de Paris et de tout ce qu’elle offre, mais je crains que ce soit au-dessus de mes moyens, et sans doute aussi de mes envies avec les minis…

      J'aime

  4. damelapin dit :

    C’est un beau projet! Il se peut qu’avec l’arrivée d’enfants, nos projets changent. Nous, nous ne restions à paris que pour notre centre pma. Et jamais je ne souhaite y retourner, ni meme en grande ville. J’ai des crises d’angoisse dès que j’entend des sirenes d’ambulance/police etc… J’ai un rythme bcp plus soutenu avec ce nouveau travail et heureusement que c’est un cdd. Bref avec un petiot, j’ai encore plus envie de tranquilité – pas non plus la campagne isolée, mais vivre aux abords d’une petite ville…

    J'aime

    • Nanou dit :

      En effet, jamais je n’aurais pensé nature et campagne avant « eux ». C’est dingue mais je ne suis pas étonnée pour les angoisses, il y a vraiment des gens que ça surstresse et qui sont incapables de vivre dans cette ville « de fous ». Je pense que j’ai donc des envies de vie plus douce, comme beaucoup d’entre nous avec des petits…

      Aimé par 1 personne

  5. julys974 dit :

    Je vis déjà dans un petit coin de paradis donc on ne bougera pas a priori. À moins que la distance ne devienne pesante…
    En tout cas, si tu ne sais pas où aller… 😜
    Et concernant Paris, j’avoue que je serai incapable d’y vivre, encore plus aujourd’hui. Une de mes BFF, qui ne jurait que par cette ville, rêve de s’en éloigner depuis qu’elle a des enfants.

    J'aime

  6. molkette78 dit :

    On y songe de plus en plus. Je commence à fatiguer des bouchons quotidiens. Il y a des rumeurs de mutations dans le sud ouest, alors on attend et si cela se précise on partira.

    J'aime

  7. tinkieginie dit :

    Depuis que j’ai quitté Bruxelles, je revis. Au début, c’est dur, mais on s’y habitue tellement vite que je n’ai plus aucun regret. J’habite dans un village de 650h. et j’ai tout à portée de main : commerces à 5min en voiture, boulot à 20min, et si j’ai des envies de shopping, j’ai 3 grandes villes à proximité. Ce qui m’aide aussi, c’est que mes copines sont toutes parties de Bxl, du coup, on se retrouve dans d’autres villes pleines de charme…
    Ah oui, et si j’ai changé de boulot, j’ai toujours gardé la même fonction!
    J’espère que tu trouveras ta voie 🙂
    Bisous!

    Aimé par 1 personne

  8. fivplus4 dit :

    Pas facile à faire comme choix! Comme tu le dis l’activité économique est concentrée en Ile de France donc quitter Paris ça veut déjà dire trouver du boulot ailleurs (ou bien faire 3h de trajet par jour ce que mes parents ont fait plusieurs années pour finalement craquer et prendre un studio à Paris pour la semaine). Il faut aussi que tu fasses attention à ne pas trop t’isoler et d’avoir des proches à portée. Avec deux petits gars à gérer au quotidien tu en auras besoin 😉

    J'aime

    • Nanou dit :

      Impossible de faire 3h de trajet par jour, inconcevable. Et c’est d’ailleurs pour ça que je ne veux pas non plus aller en banlieue. En effet, pas question non plus de s’isoler, j’aimerais dans l’idéal que ma mère nous suive, et partir dans un coin où je connais déjà du monde, ou du moins ou du monde aura envie de venir !!

      J'aime

  9. tittounett dit :

    On a quitté la BP avant les garçons et même sans eux j’y est tout de suite trouvé mon compte. On est à côté de la ville (25 min) alors j’ai toujours mes sorties avec les copines ou mes virées shopping. J’ai aussi la vie de mon village où il se passe toujours quelque chose. La semaine dernière c’était le vide-grenier, samedi c’est une fête médiévale et pourtant on est à 3.000 habitants. Ah c’est rustique, roots, tout ce que tu veux mais quel bonheur, quel calme. Bon bref, je t’ai déjà fait la pub de la campagne un bon nombre de fois je crois 😉

    Aimé par 1 personne

    • Nanou dit :

      Vous étiez dans quel coin en banlieue ? C’est mieux de le faire avant en fait. Mais même si je n’ai pas envie d’être en rase campagne, c’est vrai que le côté « proche de la nature » et pas des pots d’échappement, manger bien et prendre un peu plus le temps me fait envie… Après, ce sont vraiment les minis qui me font penser comme ça, avant quitter Paris, sauf pour Bordeaux ou une grande ville, me semblait inimaginable ! A suivre…

      J'aime

  10. Boule de Mousse dit :

    Tu sais déjà tout ca mai oui ma vie a radicalement changé après la naissance des dadoux. Deja en prenant un congé parental de 3 ans et prochainement en demissionnant de mon boulot pour en changer radicalement à la fois pour faire quelque chose que j’aime et aussi pour adapter ma vie pro à ma vie de famille. Je t’admire toujours autant ! Tu assures carrément. Maman solo de jumeaux c’est la grande classe 🙂 je pense fort à toi

    Aimé par 1 personne

  11. marivalou dit :

    J’avoue. Paris, faut s’y sentir à l’aise. J’avoue que tout n’est pas rose en province, mais quand même plus facile : climat, confort de vie… Ton boulot en revanche fait que ou que tu sois, tu travailleras beaucoup (sauf à trouver un 80 % ce qui est possible…). Mais si tu as une petite maison, un petit jardin, et des proches pas trop loin, ça vaut le coup.
    Ici, oui, je travaille bcp moins depuis sa naissance. Je suis financièrement très ric rac, mais je bosse vraiment moins. J’essaie d’être presente. Je n’ai pas l’impression qu’il soit plus heureux que je sois là ou pas, mais je profite de lui au moins.

    J'aime

  12. verolilas dit :

    nous sommes partis en banlieue, en pensant que cela nous conviendrait et en fait , pas du tout!
    Nous avons quitté Paris pour la Normandie en novembre l’année dernière et nous nous en félicitons tous mes jours (nous avons la chance d’être tous les 2 à notre compte et d’avoir besoin seulement d’un accès internet..)
    J ai trouvé la vie tellement difficile et compliquée à Paris avec les twins que je ne peux que t’encourager….
    Arrivés mi novembre, nous avons eu une place en crèche pour le mercredi en janvier!!!

    J'aime

    • Nanou dit :

      Oui, la banlieue moi j’ai déjà donné et je sais que ce n’est pas ça (du tout) que je recherche. A choisir, je préfèrerais aller un peu plus au sud, histoire de profiter du soleil. Mais c’est vrai que je n’ai pas la chance d’être à mon compte (comment on fait çaaaaaa en gagnat sa vie !!?)
      Rholala tu me vends du rêve avec les places en crèche, ça existe dans la vraie vie ça !?

      J'aime

  13. Biquette dit :

    Nous habitons la campagne (vaches à gauche, chevaux à droite, tracteurs sur la route 😁) mais à proximité de grandes villes. J’adore et je profite de cette situation. Néanmoins, j e pense que si je devais me retrouver seule avec les deux petits je me rapprocherais de mon lieu de travail (qui est aussi le lieu de crèche et probablement école). La proximité directe (aka à pied) des commerces me manque parfois. On n’est jamais content 😁
    Gros bisous jolie maman 💕

    J'aime

    • Nanou dit :

      Et une maison canooooon !!!
      Oui, cmoi j’aimerais pouvoir tout faire à pieds, sauf les grosses courses par exemple. Parce que c’est vrai que la manutention avec 2 bébés en voiture, c’est bien quand ce n’est pas trop fréquent ! Etre au calme mais près de tout. Notamment du boulot bien sûr, de la crèche, etc

      J'aime

  14. JRJ dit :

    Bonjour!

    Comme je te comprends… Nous avons opté pour une petite ville (oupsss un village) avec tout à proximité tout de même (école pour les filles, nourrices, médecins, pharmacie, petits commerces.. La base quoi!) et nous sommes ravis! En plus la chance : on bosse justement dans ce village juste en face de l’école des filles et à deux pas de la nourrice
    Nous sommes conscients d’être privilégiés, mais c’est vraiment une qualité de vie extra

    Je te souhaite beaucoup de belles choses avec tes petits cœurs

    J'aime

  15. Idryl dit :

    Bonjour Nanou,
    Pour ma part, j’ai déménagé juste avant la naissance de Loulou, et ce fut un sacré coup de bol ! J’ai changé de ville (Marseille) pour un petit village plus proche de ma famille, en campagne (moins cher, plus pratique).
    J’ai quitté mon boulot dans les assurances à Marseille, et j’ai repris mon travail initial, que j’avais abandonné il y a 5 ans, prof des écoles. J’ai eu la chance qu’on me reprenne tout de suite.
    Je ne regrette absolument aucun de ces changements !

    J'aime

    • Nanou dit :

      Eh ben dis donc, ça en fait des changements ! Et sans indiscrétion, pourquoi tu avais quitté le métier de prof des écoles ? Chapeau en tout cas, c’est osé et récompensé du coup !!

      J'aime

  16. Twinettes dit :

    Bonjour Nanou,
    Je suis nouvelle sur ton blog et j’avoue que te lire m’aide énormément !!!
    Je suis maman de jumelles que j’aime plus que tout et momentanément maman solo depuis que zhom fait une grosse crise existentielle et nous a laissé (un temps? toujours?). Connaissant un peu trop bien la vie avec de petits monstres nés un peu tôt je loue ton courage 🙂
    concernant la vie en ville, je ne suis pas sur Paris mais sur Nantes , tout est à portée de main, crêche à côté de l’appart, pédiatre, supermarché, il n’y a que mon taf qui est à l’exact opposé de la ville. mais bon horaires cool, taf et collègues sympas, salaire plutôt pas trop mal (je m’en sors quoi).
    j’avoue que je pense à me rapprocher de mes parents, qui vivent dans une plus petite ville, avoir une petite maison, un jardin… J’aime Nantes, je trouve que c’est un bon compromis entre la ville vivante mais à taille humaine. et on est à 50mn de la mer, c’est pas rien!
    Donc j’hésite à sauter le pas…

    J'aime

    • Nanou dit :

      Bienvenue sur ce blog ! C’est toujours un grand plaisir de lire que ce que je raconte peut aider.
      J’imagine que la situation avec un homme en pleine crise existentielle ne doit pas être facile.
      Quels âges ont tes filles ? Moi ce qui me freine (beaucoup) à partir, c’est le côté matériel.
      Les places en crèche c’est une denrée rare, du coup partir signifierait les perdre et je ne sais pas comment je m’en sortirai sans…
      Donc on reste encore un peu dans notre situation et on cherchera à mettre les voiles après.
      Peut être faut-il que tu attendes de voir ce que décide ton homme (à moins que tu n’aies pas toi envie qu’il revienne)
      Mais c’est un grand pas à franchir, pas si simple, même si clairement, avoir la famille à côté c’est vraiment important

      J'aime

  17. Twinettes dit :

    Mes poulettes ont 14 mois et quelques, et pareil elles sont en crèche depuis très peu de temps!!
    nous avons eu le graal aussi de deux places tout récemment, (Nantes aussi c’est compliqué) auparavant nounou exclusive, mais ce n’était pas trop ça.
    Et oui on est un peu dans l’attente de la décision du papa…la situation n’est pas simple…affaire à suivre aussi!

    en tout cas merci pour ton blog !!

    J'aime

    • Nanou dit :

      Nounou exclusive je ne suis pas fan non plus, la crèche c’est tellement chouette, même si ça a aussi des inconvénients (microbes notamment). Si Nantes c’est compliqué, avec deux bébés, j’aurais tendance à te conseiller de garder tes places jusqu’à ce que les petites entrent à l’école…
      Et je veux bien croire que la situation ne soit pas simple !!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s