Krouomanie

Je n’en ai jamais parlé ici avant et d’ailleurs très peu autour de moi (je crois pour tout dire que ça me fait peur tout simplement) mais l’un de mes deux bébés est « atteint » (ouverture des guillemets car il ne s’agit pas d’une maladie) de krouomanie.

En termes psychiatriques, « la krouomanie vient du grec krouein, heurter, et mania, folie. La krouomanie est l’impulsion morbide à heurter, et en particulier à se cogner la tête (…). Ce comportement auto mutilateur se rencontre principalement dans les arriérations mentales profondes ».

Inutile de vous dire que la seule lecture de cette définition m’a mise en larmes et immédiatement traumatisée. J’ai donc tout de suite alerté le pédiatre (de l’hôpital, puis de ville puis de la PMI) et la psy de la crèche…

La krouomanie, lorsqu’on sort de la définition strictement psychiatrique, est un trouble qui consiste pour les bébés à se cogner la tête volontairement. Ce trouble est en fait relativement répandu chez les enfants puisque 20% d’entre eux seraient concernés, les garçons trois fois plus souvent que les filles.

Je me rappelle encore mon amie proche dont le fils avait ce comportement qui nous surprenaient mes copines et moi et nous inquiétaient un peu pour lui (et pour elle).

Maintenant que je suis moi-même concernée par le sujet, je me sens deux fois plus idiote d’avoir sous estimé ce trouble.

Plusieurs raisons sont évoquées pour expliquer le phénomène, très perturbant et difficile à vivre pour une maman :

  • l’auto-réconfort : alors même que nous avons l’impression que notre bébé se blesse en se cognant la tête contre son petit lit en bois, le mouvement qu’il exerce avec sa tête aurait plutôt la faculté de calmer et de bercer le tout petit,
  • le soulagement de la douleur : il semblerait que les bébés cognent également leurs têtes pour « déplacer » la douleur, ce qui peut décupler le phénomène lors des poussées dentaires par exemple,
  • la frustration, en général durant une colère (ce que je n’ai pas eu l’occasion encore de connaître avec mon bébé)
  • le besoin d’attention. En effet comment ignorer un enfant qui se fait du mal volontairement…

La krouomanie est également associée à l’autisme et à d’autres troubles du comportement. Pour poser ce diagnostic, il est nécessaire que d’autres symptômes s’additionnent et alertent les professionnels de santé et de la petite enfance.

Mon petit bébé lui se met en position de quatre pattes, en dormant à moitié la plupart du temps et se balance d’avant en arrière, cognant donc sa tête contre son lit de façon systématique, la tétine dans la bouche et le doudou dans la main.

Mon petit poussin a commencé à se cogner la tête de cette façon relativement petit (je ne saurais pas dire à combien de mois) mais le faisait assez peu souvent et en général au moment de la sieste.

Le pédiatre de l’époque m’avait tout de suite rassurer en évoquant le besoin de « rassurance » et que c’était sa façon à lui de se bercer. A l’époque, les 1ères dents commençaient à pointer le bout de leur nez et il m’avait bien dit que c’était aussi une façon d’oublier la douleur par un rituel rassurant (!). Depuis, tous les professionnels de santé m’ont répété la même chose et me conseille de :

  • ne pas m’inquiéter (!),
  • ne pas focaliser (!),
  • ne surtout pas en faire un problème (!),
  • ne pas se fâcher/s’énerver avec bébé,
  • ne pas y attacher une importance particulière et le laisser faire,
  • ne pas croire qu’il se fait mal,
  • ne pas penser qu’il va devenir neuneu à force de se cogner (je crains pour ses neurones),
  • prendre le temps d’être avec lui, de le rassurer, qu’il ait mon attention en journée,
  • trouver un rituel du soir, rassurant,
  • savoir qu’il y a des pics mais que ça finit toujours par passer,
  • que mon bébé ne présente aucun trouble autistique ou psy.

Oui mais voilà, j’ai beau savoir, entendre, comprendre, je suis terriblement inquiète. Parce que justement en ce moment mon tout petit se cogne la tête la nuit, vers 5h30, pour se rendormir sans doute. Je sais qu’il a mal aux dents (une grosse vilaine est en train de percer), que j’accorde plus d’attention à son frère qui en demande beaucoup ces derniers jours, et je culpabilise, je crains, encore et toujours de mal faire, de passer à côté de quelque chose. D’être une mauvaise mère.

Je rencontre la psy de la crèche la semaine prochaine, qui a ri quand j’ai demandé si elle pensait que mes petits garçons étaient « normaux ». Elle aura « étudié » chacun d’entre eux dans la journée et durant leur sieste, leurs comportements seul, à 2 et avec les autres enfants.

Les filles de la crèche me disent qu’elle est formidable et qu’elle me rassurera, que mes petits sont éveillés, malins, espiègles, rieurs, en pleine santé et qu’ils ne présentent aucun trouble d’aucune sorte.

Mais ce bruit contre la tête du lit me fait tellement mal pour lui que s’en est insupportable.

Publicités

49 réflexions sur “Krouomanie

  1. Biquette dit :

    J’imagine combien ça doit être douloureux de voir son petit se faire du mal et je comprends que ça t’interpelle. Tu fais bien de demander un avis professionnel.
    Biquet avait ce comportement enfant (il se tapait la tête sur les barreaux puis la tête de son lit pour s’endormir). Je ne connaissais pas le nom scientifique. A l’heure actuelle il lui arrive encore de temps en temps de se taper la tête de manière répétitive sur son coussin dans son sommeil. La première fois c’est assez déconcertant mais on s’y fait. J’espère que le psy de la crèche sera rassurante.
    Gros câlinou ❤

    Aimé par 1 personne

    • Nanou dit :

      Je t’ai déjà dit que je t’aimais fort toi !? ❤ Pour avoir eu l'honneur et la chance de rencontrer Biquet, de constater que c'était un bel homme, gentil, attentionné, qui a du goût et est un super papa, je suis rassuré de savoir que lui aussi a eu ce comportement étrange (Biquet n'est pas parfait bon…). Est-ce que tu sais a quel âge cela s'est atténué/voire arrêté ? Ce qu'il a fallu faire ? Déconcertant oui, j'avais déjà entendu des adultes parler de ce phénomène (le père du père du petit garçon dont je parle dans le post notamment). Y a-t-il d'autres cas dans la famille de ton amoureux ? (ps : pas obligée de répondre sur le blog, voire même pas obligée de répondre du tout évidement). Merci ma Biquette, plein de bisous à toi aussi ❤

      Aimé par 1 personne

      • Biquette dit :

        et donc, si quelqu’un d’autre se pose la question, la réponse est… au moins 18 ans 😆 ça ne l’empêche pas d’être un adulte à peu près équilibré aujourd’hui (mais peut-être que ça explique les spermatozoïdes à 3 têtes? la question est à creuser…) 😘

        J'aime

      • Nanou dit :

        Bon… 18 ans ça me semble un peu trop loin quand même ;-))
        Ceci étant, ton Biquet ayant l’air tellement normal (voire même un super Biquet) ça me rassure beaucoup. Quant aux zozos à 3 têtes, vu le résultat des 2 beautés, je ne m’inquiète pas trop 😉

        J'aime

  2. marredattendre dit :

    Ça ne doit vraiment pas être agréable… Mais ne t’en fais pas, je suis sûre que les professionnels sauront te rassurer. Le mien balançait sa tête de droite et de gauche pour s’endormir, assez fortement, c’est un peu du même genre en moins spectaculaire.

    J'aime

    • Nanou dit :

      Oui en effet, c’est le même principe, même si comme ça ça semble moins « violent ». C’est étrange et flippant ces rituels d’endormissement, et/ou de rassurance 😦

      J'aime

  3. Bounty Caramel dit :

    C’est un ensemble de signes qui peuvent faire craindre un diagnostic plus important. Et crois moi, tu le saurais déjà au fond de toi depuis un bail. J’espère que tu seras rassurée au fil du temps. Je ne connaissais pas la version Biquet qui semble être celle de ton tout petit. C’est rassurant ! Par contre, assurément, ce n’est pas du tout agréable pour toi d’entendre ton bébé se cogner ainsi en pleine nuit et à d’autres moments. J’espère que ca lui passera vite, auquel cas que tu n’auras pas de craintes. Enormes bises

    J'aime

    • Nanou dit :

      J’avoue que j’aimerais qu’il marche pour me rassurer (oui c’est débile, je sais). Il n’est clairement pas autiste et ne présente aucun autre trouble, il est vu régulièrement pas les pédiatres, en suivi préma en plus donc à l’hôpital et rien n’est à signaler. Mais n’empêche…
      A priori on n’a pas encore atteint le « pic », à partir de 18 mois alors je crains que ce soit encore difficile quelques temps. Vivement qu’il arrête :((

      J'aime

      • Bounty Caramel dit :

        C’est vrai qu’ils ont un suivi rapproché. Il se blesse du coup ? C’est bien aussi qu’on t’ai prévenu qu’un pic pouvait arriver. Je comprends bien que tu ne peux pas dormir et être tranquille avec ce trouble. Bien du courage, et beaucoup de calins

        J'aime

      • Nanou dit :

        Non jamais. Et quand il se cogne en jouant par exemple, et donc qu’il se fait « vraiment » mal il pleure, et beaucoup. merci tout plein. Pas si simple d’être môman hein…

        J'aime

  4. lamisskangourou dit :

    Dis donc, qu’est-ce-que je me retrouve dans tes mots !! Tu te poses un tas de questions, tu culpabilises pour plein de trucs, alors que tu assures à fond. Pour avoir eu le plaisir de rencontrer ton petit bonhomme je ne suis pas du tout inquiète pour lui, il est plein de vie, tout ce qu’il y a de plus normal (et carrément trop beau). Mais moi même je me demande toujours si mes angoisses et mon absence d’instinct maternel va casser mon poussin et en faire un enfant névrosé ou anormal. Bref, pas facile d’être une maman qui s’assume.
    Merci de partager cela avec nous, je ne connaissais pas ce « trouble ». Moi c’était l’attitude en hyperextension de mon loulou qui m’inquiètait car associée à des tas de trucs moches aussi.
    Gros gros bisous

    Aimé par 1 personne

    • Nanou dit :

      Je crois qu’on a beaucoup de points communs toutes les 2. Mais je n’assure pas à fond en revanche. Je doute trop, j’ai peur souvent de ne pas bien faire et j’aimerais donner le plus possible à ces 2 petits êtres sans en être capable tellement je me sens assommée parfois et incapable. Je pense en revanche que ni tes poussins ni les miens ne sont névrosés. Ils sont sublimes et tout a l’air de tourner rond. Mais je crois qu’être maman c’est stresser tout le temps et se poser 12000 questions à la minute (non ?) L’attitude en hyperextension c’est de l’histoire ancienne ? Des tas de bisous réparateurs de sommeil ❤

      J'aime

  5. Louisjustine dit :

    Lectrice de l’ombre, je me décide ce soir à te livrer mon expérience : mon fils a soudainement arrêté de sucer son pouce à 11 mois (suite à un « bobo » qui avait nécessité un bandage) et à partir de ce moment-là, il s’est mis à se taper le dos et la tête contre les parois du lit pour s’endormir. La pédiatre m’avait dit que c’était son nouveau rituel d’endormissement. Ça pouvait durer très longtemps et ça me rendait folle de le voir faire ça frénétiquement ! Aujourd’hui il a 5 ans, il est en parfaite santé et a totalement arrêté. Mais ça a bien duré un an et demi… Rien à faire, il a arrêté tout seul et le passage au grand lit a définitivement classé l’affaire. Je crois que c’est effectivement loin d’être rare, même si peu connu. Bon courage. On ne nous dit pas assez que c’est dur d’être maman, mais je trouve que tu t’en sors très bien (si je peux me permettre)…

    J'aime

    • Nanou dit :

      Merci lectrice de l’ombre 🙂
      J’imagine très bien donc ta peur lorsqu’il a commencé à faire ça, surtout s’il ne le faisait pas avant ! J’appréhende le passage au grand lit avec des twins il semblerait que ça soit un sacré challenge mais c’est vrai que j’ai réfléchi à plusieurs solutions pour le lit, pour éviter qu’il ne puisse se blesser (genre un matelas sans lit et loin d’un mur !!). J’espère surtout qu’il va progressivement puis définitivement arrêter. Merci de ton expérience en tout cas

      J'aime

  6. elodie3131 dit :

    Coucou, je suis une lectrice de l’ombre,je me permet de commenter pour une fois juste pour t’apporter mon expérience,ma fille aînée se tapé aussi la tête quand elle était petite, je dirai entre 8/9mois et 3ans environ, c’était de temps en temps dans son lit sachant qu’elle avait de gros problème de sommeil, elle ne dormait jamais! Lol enfin si mais de 23h à 6h avec 2/3 réveils dans la nuit et cela jusqu’a 3ans , elle se tapait aussi la tête sur le sol ,plus ou moins fort à chaque fois qu’elle était contrariée (et elle l’était souvent ) pendant un moment elle se mordait aussi ,assez fort pour se laisser des marques…puis tout ça s’est calmé progressivement ,quand elle est rentrée à l’école vers 3ans et demi tout était complètement fini ,aujourd’hui c’est une belle jeune fille tout à fait « normale »😉

    J'aime

    • Nanou dit :

      Merci de ton témoignage. Les morsures ça doit être tellement difficile de voir son enfant faire ça ! Je ne doute pas de la normalité de ta petite puce, et c’est vrai qu’on est loin de comprendre tout ce qui leur arrive mais qu’on essaie et à tout le moins on tente de faire le nécessaire pour adoucir leurs maux.. Merci !

      Aimé par 1 personne

  7. damelapin dit :

    Je me sens mauvaise mère car j’ai jamais demandé d’avis quand c’est arrivé à notre petit. J’ai juste pensé à lui mettre un tour de lit, qu’on a pas fait. On entendait 2/3 boum puis il s’endormait, on ne montait le voir que s’il y avait un gros boum. Et s’est passé tout seul.

    J'aime

  8. toucheenpleincoeur dit :

    Ma meilleure amie faisait ça pour s’endormir enfant et sa fille fait la même chose et en plus elle fait du bruit avec sa bouche. Maintenant on le sait. En soirée, on lentend faire son rituel et puis c’est tout. Aujourd’hui je sais exactement quand mon amie est fatiguée en soirée car elle se balance. Pourtant elle n’a aucun trouble d’aucune sorte sinon d’être mon amie 😉.
    On s’inquiète toujours pour nos petits et c’est normal. Tu as raison de prendre conseil tu as l’air tellement bien entouré.

    J'aime

    • Nanou dit :

      C’est étonnant de revivre ce phénomène en étant adulte lorsqu’elle est fatiguée. Merci beaucoup pour ce témoignage qui me rassure. J’ai en effet la chance d’être bien entourée, ça aide tellement

      J'aime

  9. Miss inFertility dit :

    Coucou, je ne connaissais pas non plus. J’espère que c’est un gros mot bien compliqué pour cacher quelque chose de plus simple, qui passera sans trop vous faire souffrir tous les deux. Plus on regarde ses petits, plus on se rend compte à quel point il est difficile pour eux de grandir. Alors qu’on penserait que c’est si facile d’être un petit bout de chou. Je suis sure que ton rdv te donnera des bonnes pistes et un soutien pour avancer. Gros bisous

    J'aime

    • Nanou dit :

      A priori les petits garçons sont plus concernés par le « problème » mais j’aimerais surtout que lui ne souffre pas, ni dans sa petite tête ni dessus en se faisant mal… C’est vrai qu’on pourrait se dire que la vie de bébé est facile et en fait on n’imagine même pas combien c’est compliqué !

      J'aime

  10. compoteen dit :

    Alors la, tu viens de mettre un mot sur le comportement de mon grumeau!
    Il se cogne la tête pour s’endormir et le pire du pire pour moi c’est quand de colère ou de frustration (quand on dit « non ») il se tape la tête volontairement: sur les barreaux du parc, la table basse, nous (ala zinedine zidane le grumeau est champion du coup de boule!)
    Medecin et pediatre ne m’ont jamais parlé de krouomanie mais ont eu le même discours que ce que tu as entendu: ne pas en faire un plat ni focaliser dessus.
    Le grumeau est en dehors de cela joyeux, éveillé espiègle bref tout va bien.
    Alors te lire me fait du bien car comme toi je me demande si je ne suis pas la cause de cela? (L’accouchement a été difficile il a souffert et nous avons été separés 2 jours et depuis toujours c’est un bebe en grande demande d’attention)
    Bref: culpabilité encore et toujours!
    J’espère que cela va passer vite pour nos petits, je t’embrasse fort!

    J'aime

    • Nanou dit :

      Je suis super contente que ça éclaire ta lanterne ! Le mien ne fait pas ça lorsqu’il est contrarié, c’est vraiment pour s’endormir et particulièrement quand il a mal au dos. Pareil que ton grumeau, le mien est un bébé joyeux, heureux, éveillé. Incroyable quand même ces troubles de bébés. Et je crois que culpabiliser est LE maître mot de notre vie de maman non !? Je t’embrasse bien fort moi aussi ❤

      J'aime

  11. MmeT dit :

    Oh ma belle soeur faisait ca aussi petite…Elle l’a fait jusqu’à 4/5 ans environ, et encore plus dans les phases de contrariété…Elle a aujourd’hui 30 ans, un mari, un job ! C’est hyper impressionnant pour les parents mais ne t’inquiète pas plus que nécessaire…
    Courage 😘😘😘

    J'aime

  12. Anaïs GDZ dit :

    Je ne connaissais pas du tout ce « trouble »… J’imagine bien que ça ne doit pas être simple de voir son enfant se cogner la tête, on doit avoir envie de l’en empêcher… J’espère que la psy de la crèche saura te rassurer à ce sujet!

    J'aime

  13. Magique-Diamant dit :

    Si elles trouvent qu’il présente aucune signe particulier à la Creche c’est déjà très très bon signe!
    Il faut qu’il trouve autre chose pour se rassurer et pour l’instant c’est ca.
    Ma fille entre 6 et 11 mois a eu un comportement curieux également. Elle se mettait sur le dos et ramenait ses jambes sur le ventre en criant/ poussant. Comme si elle contracter très fort style constipation. Elle semblait souffrir. Puis s’endormait de « souffrance ». On a vu tous les spécialistes. On était affolé. Puis par hasard on est tombé sur une Pediatre neurologue et elle a souri. Notre fille se masturbait. Tout simplement. Ca la rassurait et elle s’endormait.
    On croyait que c’était le ventre mais non.
    À ce moment là on lui a dit qu’elle avait le droit mais qu’on l’a laisserai tranquille dans ces moments. Elle à arrêté net.

    Je ne veux pas dire que c’est peut être pareil pour toi mais je veux dire que ce n’est pas forcément  » grave » ou  » inquiétant » , ils trouvent parfois ce qu’ils peuvent pour se rassurer et nous participons parfois sans le vouloir, à ce cercle.

    En tous cas, je suis admirative de ton courage car ça ne doit pas être simple de se détendre…. gros bisois’

    J'aime

    • Nanou dit :

      Oui, c’est ce que je me dis quand j’essaie de relativiser. La crèche, la PMI, les pédiatres… Il n’empêche que c’est tellement perturbant et dur à entendre.
      Incroyable ta fille, je n’avais jamais entendu cela avant. Nos petits font de sacrés trucs quand même… Elle continue de le faire ?

      Aimé par 1 personne

      • Magique-Diamant dit :

        Pour la masturbation chez les enfants je connaissais un peu car la fille d’une copine de frottait assise sur les chausses des ses 1 ans et c’était impressionnant ( elle gémissait en plus 👍 en se balançant)
        Ma fille a 6 mois c’était un peu tôt mais la Pediatre neurologique me disait que chez les filles ça commence vers 6 mois et chez les mecs in intero ! Ils ont meme filmé à l’écho des fœtus garçons de Masturbant! Impressionnant mais completement naturel!
        Ma fille a completement arrête du moment où on a su qu’il n’y avait rien de grave, qu’elle ne souffrait pas et n’avait pas  » mal » et pouf. Du jour au lendemain c’était fini.
        On participait par notre angoisse a son schéma.

        J'aime

      • Nanou dit :

        Incroyable la petite de ta copine. Je n’en avais jamais entendu parler. Et les garçons in utero alors ça c’est encore plus incroyable !! En effet, même si cela nous semble surprenant voire dérangeant, c’est totalement « naturel » donc normal… Mais ça me fait toujours un peu drôle de voir les miens tripoter leur zizi. Et même une fois mon petit koala a tiré sur le zizi de son frère, sans doute pour voir ce que c’était que ce truc là !!!!

        Aimé par 1 personne

  14. galoute45 dit :

    Je ne connaissais pas ce terme… ni que c était un trouble connu à ce point. Gabin le fait de temps en temps mais pour « s amuser » dans sa chaise haute contre le dossier. Ça me fait stresser a chaque fois, il tape fort et j ai peur qu’ il se fasse vraiment mal. Je ne peux que comprendre ton inquiétude.
    Les professionnels sont habitués et saurons mieux te rassurer sur le petit souci de ton bébé.
    Bisous

    J'aime

  15. tittounett dit :

    Parfois mettre un nom rassure et d’autres fois ça fait flipper. Je ne connaissais pas ce terme mais j’ai vu tellement de bébés le faire que je pensais honnêtement que c’était juste une phase que nombreux vivaient. J’espère que ça va passer rapidement.

    J'aime

    • Nanou dit :

      Les tiens ont fait ça aussi ? Ce qui est étrange c’est que ce n’est pas régulier. Tu vois cette nuit par exemple il ne l’a pas fait du tout… Après si beaucoup font ça c’est clair que ça me rassure beaucoup

      J'aime

  16. bellavole dit :

    Etant petite ma fille avait un autre trouble : elle s’arrachait les cheveux (c’est un gros mot aussi : la trichotillomanie). Dans les périodes de stress elle allait jusqu’à s’épiler toute une zone de la tête et la peau de son crane était aussi douce que celle de ses joues (snif).
    Je l’ai emmenée chez une pédopsy, une psychomotricienne, lui ai mis un bonnet, donné un doudou à cheveux pour remplacer les siens, rien n’y a fait. (juste je ne lui ai pas bandé les mains, « astuce » en vogue sur un forum mais que j’avais trouvé complètement barbare…)
    On m’a aussi conseillé de ne pas en faire un plat, et la première fois que j’ai entendu ça j’ai ouvert de grands yeux ! J’ai essayé de relativiser, j’ai pris sur moi, et je lui ai dit qu’elle avait le droit de le faire (et ça a vraiment pas été facile).
    Un jour je me suis rendue compte qu’elle faisait cela uniquement quand elle avait sa sucette. J’ai attendue un peu, d’être prête (moi, pas elle !), et je lui ai retiré la sucette. Depuis elle ne s’est plus jamais arraché les cheveux, elle a 13 ans et une magnifique chevelure 😉
    Bref, nos petits savent générer chez nous les angoisses les plus profondes, qu’il leur arrive quelque chose, de ne pas être une bonne mère etc… Et comme dit Magique-Diamant, notre angoisse participe aussi au cercle vicieux.
    Ma petite voisine se frappe la terre contre le mur pour s’endormir, et c’est une petite fille éveillée et équilibrée. Ses parents laissent courir, et je crois qu’ils ont bien raison 🙂

    J'aime

  17. singa73 dit :

    C’est super que tu aies pu poser la question auprès de professionnels et qu’ils aient pu te rassurer . Mais je pense aussi que tu te sentiras encore mieux après avoir vu la psy de la crèche; c’est normal de stresser non stop pour nos loulous!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s