Mme Sommeil – Acte 1

Pas question de vous raconter ici tout ce que Madame Sommeil m’a dit au téléphone, d’abord parce que bien sûr, elles et moi nous sommes engagées à une confidentialité réciproque, et aussi parce que cet échange, très informel, avait surtout pour but de parler de l’histoire de mes deux poussins et de notre histoire à tous les 3.

Pour résumer, Mme Sommeil m’a appelé à 8h pile (je vous ai déjà dit que j’adorais la ponctualité !?). On avait 55 minutes de prévues (format spécifique lié au fait que nous avions convenu d’une consultation « twins » pour régler le problème de sommeil de mon koala mais aussi pour prendre la problématique dans sa globalité et de ne pas oublier le petit clown, qui sous ses airs de bon dormeur, me fait parfois vivre des nuits enfériques (ce mot n’existe pas mais devrait…)

A 8 heures tapantes donc, Mme Sommeil me faisait découvrir sa jolie voix, douce et posée, agréable et chaleureuse. Nous avons immédiatement engagé la conversation et sommes entrées dans le vif du sujet pour ne pas perdre une minute, pour elle, de l’analyse qu’elle avait à faire, pour moi, du précieux temps qu’elle m’accordait.

Nous avons discuté durant les 55 minutes prévues, sans discontinuer.

Elle m’a posé beaucoup de questions sur la grossesse, le ressenti que j’en avais eu, le suivi médical des bébés, puis de l’accouchement et des jours qui avaient suivi, en néonat et à la maison. Nous avons parlé des attitudes et des façons de vivre des bébés, de leur quotidien, tant à la maison qu’à la crèche, dans les moments d’éveils et de sommeil, et de mon attitude à moi, avec eux, pour eux.

Nous avons parlé des nuits bien sûr, mais aussi des moments qui les précédaient.

J’ai revécu les doux instants de ma grossesse, mon accouchement idyllique, la néonat et ses peurs, la séparation d’avec mes bébés chaque jour et les retrouvailles au petit matin, les coups de fils nocturnes pour la prise de nouvelles de mes tout petits, les craintes des désaturations de mon koala, etc.

Nous avons abordé de nombreux sujets, elle a mis en exergue des éléments et/ou attitudes qu’il fallait reprendre/revoir, des choses qu’il fallait essayer/développer.

Elle m’a écouté, attentivement, j’ai parlé, beaucoup.

J’ai apprécié cet échange et je sens déjà qu’il se dégage des éléments intéressants qu’il va falloir creuser et mettre en pratique.

Elle m’a demandé ce que j’attendais des deux consultations avec elle, j’ai répondu en riant mais sans détour : « qu’ils dorment » et de développer que j’attendais en effet de ces rendez-vous qu’ils permettent à mes deux poussins de dormir de 20 à 7 heures sans réveil et par conséquent de « ne pas les voir » durant la nuit, pour mieux les retrouver le matin, non seulement parce que j’avais besoin moi aussi de dormir, mais aussi parce que je commençais à m’inquiéter que mes petits zoizos aient un vrai problème et que plus on laissait durer moins cela risquait de se solutionner.

Nous avons le 2nd rdv la semaine prochaine, pour mettre en place les éléments de la thérapie et parler « émotions ».

Je dois d’ores et déjà changer mes méthodes au quotidien pour permettre à mes bébés de mieux vivre la séparation du soir, et surtout de la nuit et trouver le moyen de les aider à se rassurer seuls.

Il ne sera pas question de les laisser pleurer, même si comme elle le dit si bien, « ils ne seront pas contents que vous changiez les méthodes et que vous n’alliez pas dans le sens de ce qu’ils souhaiteraient eux ».

Mais nous ne sommes pas, et des bébés de 17 mois encore moins, toujours les plus à même de déterminer ce qui est bon ou non pour nous…

Pas de sommeil dans les larmes donc mais des méthodes à mettre en place, des choses à engager pour qu’eux et moi soyons plus sereins face au sommeil et à la séparation.

Mon sentiment après cette consultation est étrangement agréable, cela m’a fait beaucoup de bien de parler de tout ça à une spécialiste qui entendait et comprenait chacun de mes mots. Elle a senti tout de suite les failles et les points problématiques.

Ce n’est que le début et qu’un 1er petit pas de réflexion, qui n’augure en rien d’une réussite à venir mais il me semble pour autant important de poser les bases nécessaires.

A suivre la semaine prochaine donc…

Publicités

13 réflexions sur “Mme Sommeil – Acte 1

  1. maxelie dit :

    Ça fait toujours du bien de se sentir écoutée et comprise. Et d’entrevoir des pistes remonte le moral. J’espère que ce n’est que le début et j’attends avec impatience la suite …. bises

    Aimé par 1 personne

  2. ballerinepma dit :

    Je sais que c’est absolument pas le cas, mais c’est fou tous les témoignages de ses consultations ressemble au tien je n’avais pas connu ton blog depuis longtemps j’aurais t’es tenté de croire que c’est du pipeau ! En tout cas je te souhaite beaucoup de courage pour la mise en place de son protocole ou tes enfants expriment leur mécontentement en double

    J'aime

    • Nanou dit :

      Pourquoi du pipeau ? je n’ai lu qu’un ou deux témoignages et ils parlaient surtout du résultat : le sommeil. Pour moi rien pour l’instant, c’était intéressant et riche pour moi, pour le reste…

      J'aime

      • ballerinepma dit :

        Jai pas dis que ca l’étais ! Le résultat à cours terme chez tous le monde ou presque ll est bon Cest le long terme qui pose souvent question . Je ne doute pas une minute que cetait tres intéressant ! Encore une fois moi ajssi jai presque succombé 😉

        J'aime

  3. LaureB dit :

    Tu vas voir, moi j’ai encore plus aimé l’acte2… Et Je suis là pour confirmer que ça marche! Et extrêmement rapidement en plus!
    Je pense effectivement que ses consultations doivent se ressembler et sont très bien construites et rodées. On voit qu’elle sait de quoi elle parle et qu’elle a dû passer du temps à construire sa méthode. Je me suis aperçue, surtout dans l’acte 2, que chacun de ses mots compte.
    Je n’ai pas encore assez de recul pour savoir si ça tiendra dans la durée, mais en tout cas mes petits bouts ont fait nettement plus de nuits complètes ce dernier mois 1/2 que pendant leurs deux premières années…
    Il faut t’accrocher les 2/3 premiers jours, mais c’est vraiment passager, juste le temps que les enfants comprennent ce qu’on attend d’eux. Par contre j’ai dû reprendre sa méthode après que ma fille ait été malade car elle avait repris l’habitude de se réveiller plusieurs fois par nuits, mais là elle dort à nouveau très bien (20h30/8h grosso modo, je n’en reviens toujours pas)

    J'aime

  4. Maman BCBG dit :

    Aha ah, j’ai eu aussi droit à une consultation avec une madame sommeil, juste avant la reprise du boulot à la fin de mon second congé maternité….

    Au delà de la « méthode » à mettre en place, son point de vue avait été très précieux pour nous rendre compte que certaines manières de faire contre productives… par exemple, elle nous avait expliqué que nous sacralisions trop le sommeil de notre aîné, et que du coup, de peur de le réveiller, on intervenait trop tôt avec notre file… et ça c’était vrai 🙂

    Ça peut être terriblement utile un avis extérieur (et pas de la famille ou amis, car eux ne peuvent pas toujours être neutres) et surtout… on a besoin d’un minimum de sommeil pour tenir la route 🙂

    J'aime

    • Nanou dit :

      Ecoute, je croise les doigts pour que ça ne me porte pas les poisse mais hormis quelques loupés, les nuits sont vraiment meilleures depuis cette fameuse consultation. Reste que l’un de mes poussins se réveille encore beaucoup trop tôt à mon goût (entre 6 et 7, le plus souvent autour de 6h30) et ne supporte pas de rester dans son lit. Sinon, je valide à 400% les nuits sans réveil, quel bonheur !

      Aimé par 1 personne

      • Nanou dit :

        Aaaaaah, c’est trop dur ces réveils nocturnes. Bon après, ça peut être une histoire de dents ou de petites peurs, je me dis que si elle a su dormir, elle « re-saura ».

        Aimé par 1 personne

      • Maman BCBG dit :

        Exactement : sûrement une période mais que c’est dur lorsqu’on se dit que « ça y est, les nuits c’es acquis » et que…nan !! 😉 Mais ça passera un jour ou l’autre et en vacances, il sera l’occasion de mettre en place un nouveau rythme !!!

        J'aime

      • Nanou dit :

        Je commence à comprendre (hélas) que rien n’est vraiment acquis avec les enfants. Et que quand on croit que « c’est bon », on trinque de nouveau (genre le 39,4 en plein mois de juillet alors que l’hiver est fini depuis belle lurette). Le principe, faire comme si tout pouvait arriver, comme ça on n’est jamais surpris de rien ;))

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s