Ce petit pincement…

En ce moment, via les comptes insta, les annonces fb et au cours de mes balades parisiennes, on parle beaucoup 3ème enfant et grossesse…

J’ai récemment fait réimprimer un album photo (que j’avais bêtement fait imprimer en version horizontale alors que toute la « collection » est verticale), et ce livre concerne les 6 premiers mois de mes minis bébés.

Et je dois dire que tout cela mis bout à bout me fait un drôle d’effet…

N’allez pas croire que je vais vous annoncer une nouvelle grossesse hein, pas du tout. C’est juste que les ventres ronds qu’on croise dans la rue, les photos de 2 minis bébés si petits et ces 1ers moments de vie me semblent si loin…

L’avantage d’avoir des jumeaux, c’est qu’on ne s’enquiquine pas à tout faire en 2 temps, on prend tout, de plein fouet certes, mais en une seule fois. L’annonce de la grossesse, les échos, le congé mat (à rallonges), les réveils nocturnes, le mode nourrisson, les biberons, le terrible two (et tout ce que j’ai encore à découvrir),

BREF, tout en une seule fois !

MAIS, l’inconvénient, c’est qu’on ne vit tout cela qu’une fois.

J’aurais 36 ans à la fin de l’année et si quand j’étais jeune, je rêvais d’avoir 3 enfants (et aussi un gentil chéri et une belle maison), aujourd’hui, après une grossesse gémellaire solo, je n’envisage pas de repartir en Belgique pour un 3ème bébé.

Si je rencontrais un homme demain, j’aimerais qu’il nous prenne tous les 3, avec ce petit quelque chose d’original qui fait notre famille, j’aimerais même peut être qu’il se propose de reconnaître mes enfants, que nous formions une famille toujours originale mais reconnue officiellement.

Mais je n’envisage pas un 3ème enfant issu de cette éventuelle union. Je n’envisage pas un bébé qui n’aurait pas la même histoire que mes minis, j’aurais trop peur de la différence qui pourrait en découler et puis je n’aurais pas envie de revivre la PMA à 2, pas envie de lui et m’infliger ça.

Alors non je ne veux pas de 3ème enfant et j’ai envie de profiter de mes 2 bébés à 200 %, parce qu’ils sont déjà tellement au-delà de ce que j’ai pu espérer.

Je ne regrette pas de voir mes bébés grandir, ils ont 18 mois et sont exceptionnels, beaux, gentils, drôles, ils font des progrès incroyables chaque jour, sont de plus en plus autonomes et complices et je savoure chacune des étapes que l’on vit ensemble, même si je finis parfois la journée en larmes, fatiguée et à bout de nerfs.

Mais j’avoue que ce petit pincement au ventre et au cœur, quand je croise ces ventres ronds et ces tout petits bébés, me rappelle les douloureuses années qui ont précédé ma grossesse. Peut être tout simplement que passer par la case PMA laisse toujours des traces et que ce petit pincement qui avait disparu dans les 1ers mois refait juste surface tout doucement…

 

Publicités

15 réflexions sur “Ce petit pincement…

  1. Scoubidous dit :

    On n’oublie jamais les années de PMA, quoi qu’il arrive, surtout si l’on en ressort marqué au fer rouge…
    N’est-ce pas normal cette nostalgie de la grossesse et du nourrisson en voyant tes « grands » grandir ? Cette autonomie naissante ? Mais aussi face au rejet via le NON de nos enfants à leur 18 mois 😀

    Aimé par 1 personne

    • Nanou dit :

      Je crois en effet qu’on n’oublie jamais mais qu’on met de côté les 1ers mois suivant la naissance de nos petits, enfin c’est ce qui m’est arrivé en tout cas…

      J'aime

  2. 3 enfants en 3ans dit :

    Il y a probablement des moments où l’on est plus fragile que d’autres, en particulier quand on est dans une situation « hors norme » comme toi.
    Tu ignores de quoi ton avenir est rempli, rencontrer la bonne personne peut totalement changer ton avis en tout point. j’en suis l’exemple vivant : je ne pensais pas avoir d’enfant un jour !

    Aimé par 1 personne

    • Nanou dit :

      Carrément pas d’enfant du tout !?
      Et finalement 3 en 3 ans !
      Balaise.
      J’ai une amie qui ado détestait les enfants et n’en voulais pour rien au monde. Elle en a eu 3 en 3 ans, dont des jumeaux ;))

      J'aime

  3. Quatre enfants dit :

    La joie du + sur le test quand on a galeré longtemps pour y arriver, c’est addictif ! Je crois que j’ai (enfin) tourné la page du petit dernier, mais ça a été difficile. Comme un (tout) petit deuil à faire. Je sais que j’ai été très malheureuse parfois, despespérée de temps en temps, fatiguée, usée par les traitements à chaque tentative, mais bizarrement, je ne retiens que ce + sur le test, que je ne connaitrai plus jamais. Tout ça pour dire que tu n’es pas la seule avec ce petit pincement 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Nanou dit :

      Je pense (et suis certaine même) de ne pas être aussi addict que toi ! et je ne suis même pas certaine d’avoir envie de revivre une grossesse, les 1ers mois d’un nourrisson etc, mais c’est vrai que ce +, les petits coups dans le ventre (les nausées toussa..) ;))

      J'aime

  4. tittounett dit :

    Je n’aurais pas dit mieux. Je voulais un 3eme avant le diagnostic de notre crevette. Aujourd’hui évidemment je sais qu’on s’arrêtera a 2 pour pouvoir nous donner a 100% dans les soins de notre lutin. Sauf miracle bien sûr . ..

    J'aime

  5. Kaymet dit :

    Je comprends tout à fait le pincement dont tu parles – mais dis-toi qu’au moins tu en as deux, et que si tu en avais eu un seul, tu aurais ce pincement aussi sans nécessairement te sentir prête à y retourner.

    Aimé par 1 personne

    • Nanou dit :

      Absolument, je me rends bien compte de ma chance et c’est d’ailleurs souvent ce côté positif des 2 bébés d’un coup que je vois. Je ne sais pas ce que j’aurais fait si je n’avais eu qu’un bébé mais je pense que je serais retournée en Belgique d’ici peu…

      Aimé par 1 personne

  6. pmavie dit :

    Je te comprends parfaitement… Chez moi, ce pincement ne m’a jamais quitté. Et je crois que je suis partie pour vivre avec… Je ne sais pas si un jour il y aura un autre enfant (J’en crève d’envie mais la vie n’est pas si simple) mais je sais que jamais je ne regarderai les femmes enceintes et tous petits bébés sans être jalouse…
    Mais l’avenir ma jolie s’annonce bien beau avec tes deux bébés adorables ! 😍 comme il s’annonce radieux pour moi aussi avec ma petite costaude. On a eu une chance dingue quand même ! ☺

    J'aime

  7. bienamicalementvotre dit :

    Jai des jumeaux aussi mais je ne suis pas seule, le papa est là. J’avoue que l’dée de retomber enceinte me soit passé par la tête mais j’aurais trop d’avoir de nouveaux des jumeaux… les 2 premières années sont tres dures.

    J'aime

  8. monpetitoeuf dit :

    Moi quand des amies m’annoncent qu’elles sont enceintes j’ai toujours une boule au ventre qui arrive …. c’est bizarre et j’ai besoin de regarder mes amours pour me dire que c’est bon ce n’est pas un rêve jai bien, moi aussi, enfin réussi …. c’est bête je sais mais je pense que nos parcours sont forts et que tout ca nous a marqué ! Moi je n’arrête pas de parler à FPO d’un petit 3ème, Jai tellement tout aimé, que je comprend ce que tu ressens ! Bisous tout pleins

    J'aime

  9. Banane dit :

    Je crois que c’est biologique.
    J’ai le même par moment. Pourtant chez nous la page est tournée (avec le premier anniversaire du petit 3ème) et nous n’avons pas eu à faire appel à la PMA.
    Mais cette promesse qu’on voit dans ces gros ventres, je me demande si ce n’est pas de la programmation de l’espèce, ce qui fait que ça nous tord un peu les entrailles.

    J'aime

    • Nanou dit :

      Je pensais que c’était surtout/beaucoup lié au fait d’être passé par la PMA. Si tu ressens aussi ça avec 3 enfants sans PMA, alors c’est en effet sans doute lié à notre programmation à nous les femmes… Mais c’est vrai que ça tord un peu les entrailles de temps à autres…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s