Une espérance de vie plus courte pour les mamans de garçons ?

Suite à l’affreux bobo d’hier (qui n’est toujours pas très beau mais qui ne semble absolument pas faire souffrir mon petit clown qui m’a fait bien rire hier grâce à une longue série de grimaces face au téléphone), je me suis demandée si les mamans de petits garçons étaient plus sujettes aux infarctus et à une mort prématurée liée au stress causé par nos chérubins vadrouillant dans tous les sens quand les mamans de petites filles sont joliment pomponnées et, font les magasins tranquillement.

Depuis que j’ai pris connaissance du sexe de mes deux bébés, beaucoup de choses m’ont traversé l’esprit : les prénoms, les petites robes liberty à oublier, les barrettes, les poupées, et tout ce qui caractérise « les filles ».

Et puis j’ai réalisé que c’était n’importe quoi. Que ce n’était pas parce qu’on devenait maman d’un, ou de 2 petits garçons, qu’on devait leur trouver des prénoms hyper virils, les habiller comme des « mecs » (mot que je déteste d’ailleurs), leur offrir des camions et les faire jouer à des jeux de « garçons ».

Mes petits à moi adorent les livres, ont 2 poupées (qu’ils trimballent dans la même poussette et molestent régulièrement), une chambre couleur pastel mais aussi un camion et une tondeuse (qu’on nous a donné). Leurs prénoms sont doux, ils sont souvent habillés avec des tons clairs, jamais de noir, de kaki, de grosses poches sur leurs pantalons ni de chemises.

Depuis qu’ils sont nés, je fais pour mes bébés la même chose que ce que j’aurais fait s’ils avaient été des filles. N’allez pas croire que je les habille en robe liberty (j’ai fait mon deuil) ou que je leur mets des barrettes ou bandeaux dans les cheveux, mais hormis cela, rien ne diffère. Leurs petits foulards faits maison sont d’ailleurs bleu et blanc en liberty (pas tout à fait fait le deuil finalement).

J’aime l’idée que mes bébés deviennent des petits garçons doux, gentils, affectueux, à l’écoute, tendres, délicats et qu’ils n’entrent pas dans les stéréotypes des « mecs » brutaux, égoïstes, dominateurs etc (je force le trait sciemment).

Malgré cela, et ça a souvent été abordé dans les médias et sur la blogosphère, les clichés nous rattrapent malgré nous pour les jeux, les jouets, les vêtements et les activités en général…

On essaie donc de ne pas cantonner l’habillage au bleu et au vert, de ne pas mettre que des shorts et des polos, de jouer avec autre chose que des petites voitures et des camions, de ne pas acheter que des livres avec des outils ou des pelleteuses et de mettre un peu de douceur et de rose dans ce monde de garçons.

Les miens sont encore petits, j’y arrive très bien (à nous les combinaisons d’été, le vert d’eau, les jolies rayures, le pastel, les livres avec des chatons, les puzzles des animaux de la ferme, etc)

Oui mais voilà, si vous aussi vous êtes maman de garçons, vous avez sans doute déjà entendu à plusieurs reprises (voire comme moi, vous commencez à en avoir ras le pompon) que les garçons ont besoin de se défouler, qu’il faut les faire courir, leur faire faire du sport, les épuiser en somme, que les garçons sont plus durs, qu’ils sont plus fatigants, et gnagnagna…

Bref, les garçons c’est beaucoup d’énergie et de fatigue pour la maman.

Et moi, nigaude, je me disais que certains garçons pouvaient en effet être dynamiques, qu’ils avaient besoin de se dépenser, de courir, jouer dehors etc. Mais que certaines filles aussi…

Tout comme certaines filles aiment jouer avec un camion de pompier et des garçons avec des poupées.

Pour conclure, je me demande si une maman de garçons, jumeaux de surcroît, est forcément une maman qui va avoir plus de doigts coincés dans les portes, de chutes au parc, de cascades, de culbutes, de bobos, de points de suture, d’entorses, de coupures, etc ?

Une maman de garçons a-t-elle une espérance de vie plus courte parce qu’elle est plus sujette aux frayeurs quotidiennes créées par ces petits monstres ?

Une maman de garçons est-elle forcément plus angoissée, préoccupée et inquiète pour ses chérubins ?

(…)

Et je ne parle même pas de l’adolescence…

Publicités

54 réflexions sur “Une espérance de vie plus courte pour les mamans de garçons ?

  1. Nanou dit :

    😉 Et moi j’ai 2 garçons qui sont bien différents, l’un est plus fonceur quand l’autre est plus cool. Et j’ai aussi entendu à plusieurs reprises dans des fratries que les petites filles étaient plus vives et difficiles…

    J'aime

  2. Biquette dit :

    Tu devrais voir les bleus et les bosses sur ma mini-Biquette pourtant réputée calme. Je me rappelle encore du premier « gros » bobo à la crèche: une collision avec une girafe dans le parc. La petite s’en est sorti avec un œil au beurre noir 😀
    Bon, après, dans un an je te dirais peut-être que ce n’était rien en comparaison avec les bobos du mini-Biquet mais jusqu’à présent, comme pour Margou, le petit semble plus pépère que sa sœur.

    J'aime

    • Nanou dit :

      Avec une girafe !!! Vous ne faites pas semblant chez les Biquets décidément ;)) Peut être que nos petits garçons ne sont pas tous des aventuriers et que les petites filles cachent bien leur jeu 🙂

      J'aime

  3. Banane dit :

    Alors…. chez nous 2 garçons et 1 fille. Faisons dans le cliché et la généralisation, pour se détendre (c’est vendredi) 🙂
    Les 2 garçons ont eu des nuits POURRIES, des réveils matinaux et même l’arrêt de la sieste à 15 mois pour l’aîné. Les séjours à l’hôpital c’est aussi pour les 2 gars (bon, pour le 1er ce n’est pas de sa faute, ce sont des problèmes de malformation) : arthrite à 1 an et bras cassé à 2 ans, pour le petit, ça c’est fort!
    Donc oui, nos garçons usent plus note capital santé que la miss, qui dort bien, mange bien, n’a jamais vu une seringue de sa vie ni un lit d’hôpital.
    Après les accidents ça arrive à tout le monde, et elle est clairement plus casse-cou que son aîné, il aurait pu lui arriver des bricoles!
    Et puis elle garde un peu de marge pour toutes les frayeurs qu’elle nous fera ado : une jeune fille qui rentre en transport en commun à la nuit tombée, c’est un parent pour qui les minutes sont des heures, non?

    J'aime

    • Nanou dit :

      C’est aussi ce que je pensais pour l’adolescence des filles en effet ! Par contre pour tout le reste en effet, la petite famille Banane confirme les clichés ;))

      J'aime

  4. elodie3131 dit :

    Je suis maman de 2filles et d’un petit garcon de 3ans qui est sans aucun doute le plus calme et le plus facile des 3 jusqu’à maintenant, la plus casse cou de l’équipe est de loin ma fille aînée et la plus bagarreuse la cadette 😂😂😂 pour moi c’est des idées reçues et ça dépend avant tout du caractère de l’enfant…😘

    Aimé par 3 people

  5. mishqui dit :

    Alors moi je réponds niet!! Chispa n’a que 11 mois et c’est pourtant une sacrée cascadeuse! J’ai déjà eu de belles frayeurs avec l’escalier, le poêle (elle a réussi à passer les barricades et à le toucher allumé!)… Elle passe ses journées à foncer partout et moi à lui courir après et à lui dire « non » 🙂 C’est une fille et pourtant elle est très dynamique et a clairement besoin de se défouler. Je pense que le sport sera indispensable.
    Après, je pense que, même sans le vouloir, on a tendance à apprendre aux filles à être plus sages et moins aventurières que les garçons. Mais on n’a pas d’impact sur le tempérament de la naissance.. Donc il faut en reparler dans quelques années pour voir l’impact qu’auront eu l’éducation, l’école, la société..

    J'aime

    • Nanou dit :

      Haaaaa le poele !!! Quelle frayeur ça a du être !
      Pour le reste, totalement en phase avec tout ce que tu as écrit. Comme quoi, il faut faire attention à ce qu’on dit, fait faire et achète à nos enfants. Il paraît que les garçons parlent plus tard parce que les parents ont tendance à moins parler aux garçons, et que donc plus tard ils parlent moins et écoutent moins… Dingue non !?

      J'aime

      • mishqui dit :

        Elle a à peine eu le temps de le toucher que sa petite main était déjà sous l’eau froide. Plus de peur que de mal, surtout pour moi la peur 😀

        C’est clair, c’est fou quand on y pense!

        Aimé par 1 personne

  6. MadameOurse dit :

    J’aime pas du tout du tout du tout le cliché de la petite fille douce, câline, propre, soignée. Et si je vois dans mon entourage des garçons dynamiques je sais aussi que mes filles ne sont pas forcément plus douces et délicates qu’un garçon. Et d’ailleurs, elles ne sont pas câlines !!
    Tout ça pour dire que ces clichés je n’y crois pas une seconde.
    Et quant à l’espérance de vie des mamans, je parierai plus sur un lien avec l’attitude de la mère (angoissée, zen) qu’un lien avec le sexe de l’enfant !

    Aimé par 2 people

    • Nanou dit :

      :-)) Et c’est une maman de 2 oursonnes qui dit ça ! Je suis entièrement d’accord avec toi. Les clichés et les stéréotypes, ça tapent sur les nerfs, et c’est vraiment récurrent. J’espère que ça évoluera avec le temps.. Petite oursonne sera peut être plus câline ! Je crois surtout que chaque enfant a sa personnalité et son tempérament mais est aussi élevé de façon très différente par ses parents…

      J'aime

  7. maxelie dit :

    J’étais une fille très casse cou, qui se cassait régulièrement quelque chose. Mon grand frère jamais. Je suis maman de 2 garçons, le premier se fait souvent des bobos aux jambes mais il est plutôt prudent. Le second on verra quand il marchera!

    J'aime

  8. chachou dit :

    J’ai un petit garçon de 4 mois et je fais tout pour ne pas tomber dans ses clichés ! C’est tout le titre de mon blog haha !
    A ce sujet, Catherine Vidal neuroscientifique a d’ailleurs démonté les théories essentialistes qui expliquent que les différences entre filles et garçons sont naturelles. Nos cerveaux n’ont pas de sexe à la naissance et c’est notre environnement qui nous fait. A lire, un tout petit livre qui condense ses réflexions : nos cerveaux, tous pareils tous différents.

    Aimé par 1 personne

  9. La reine de la PMA dit :

    Je pense que ça dépend surtout du caractère de l’enfant mais aussi un peu de l’éducation
    Comme j’ai une fille je l’encourage à prendre des risques pour ne pas rentrer dans les stéréotypes mais honnêtement ce n’est pas vraiment une peureuse, elle fonce un peu partout et se croûte souvent, mais c’est aussi comme ça qu’on apprend.
    Les doigts dans la porte on a eu, elle s’installe seule sur sa chaise haute tous les jours (😱), elle s’échappe pratiquement de son lit, on a mis des mois à expliquer que la table de la salle à manger n’était pas un dance floor et elle tape des grands de 6/8 ans sans hésiter une seconde s’ils lui empruntent un jouet ou la bloque au toboggan « pardon » suivi d’un grand coup de pied, la douceur féminine incarnée…

    Aimé par 4 people

    • Nanou dit :

      Je pense aussi que les 2 jouent.
      Bon, je crois que pour la prise de risque, tu n’as pas de souci à te faire pour le génie.
      Heureusement qu’elle porte des bracelets et des noeuds dans les cheveux ❤

      J'aime

  10. Carotte dit :

    J’ai beaucoup joue a la poupée… mais aussi avec des jeux de garçons car j’avais un grand frère (et j’adorais ça!). Quand ma cousine hurlait à la plage quand elle avait du sable sur sa serviette je me roulais dedans, la tête la première! J’ai toujours été très casse cou tout en étant très « fille » aussi. Je pense hélas que l’inverse choquerait beaucoup (et pourquoi au final?!). Je suis d’accord avec toi, tout est une question de caractère. Il n’y a aucune vérité d’un enfant à l’autre, garçon ou fille! On le voit bien, toi comme moi, nous avons des jumeaux ying et yang 😉 tu sais je préfère avoir des petits garçons car je serais bcp plus inquiète à l’adolescence pour une fille… ainsi que lds éventuels transferts que j’aurais pu faire vu la relation chaotique que j’ai avec ma mère.
    Mais quand même je suis bien d’accord… le Liberty, les nœufs et les petits pois… 😢 c’est quand même trop chouette 💃
    Apres si troisième enfant il y a et que c’est une poupée je serai bien sûre folle de Joie 😅

    Aimé par 1 personne

  11. ptbichon dit :

    Je suis l’aînée d’une « fraternité » (on dit sororité?!?) de 4 filles. On a le respectable score de 3 traumas crâniens… (Enfin techniquement 4 mais c’est parce qu’il en a une qui en a fait 2). Ma mère rit systématiquement quand on lui dit que les filles sont plus calmes…
    Je pense que ce qui nous « aidait » c’était d’être très proches en âge et donc de potentialiser les idées…

    Ma cousine quant à elle enregistre 8 passages aux urgences avant l’âge de 2 ans…

    Framboise est du genre cascadeur (c’est quand qu’ils commencent à connaître un peu la peur, ça m’arrangerait) mais son père était plutôt peureux petit alors je pense que ça vient de « moi » 😝.

    On essaye d’éviter les stéréotypes ici aussi et on a plein de couleur dans les placards, un de ses jouets préférés ce sont les fruits et légumes Ikea et il semble préférer les tut-tut animaux plutôt que bolides. Poupon et cuisine sont prévus pour Noël.

    Aimé par 1 personne

    • Nanou dit :

      Tu rigoles !!? 4 traumas craniens !? Mais comment vous avez fait ça !? Et comment ta mère a fait pour ne pas faire un infarctus à chaque fois !?
      Et ta cousine !!!!!
      Nan mais il va falloir le surveiller de près Arthur, s’il tient de ton côté, ça va valser ;))
      Nous aussi on a les fruits et légumes, et ils adorent.

      J'aime

      • ptbichon dit :

        Moi j’ai glissé de l’échelle du lit superposé (à cause d’une chemise de nuit de princesse qui descendait jusqu’aux pieds), ma sister USA à glisser 2 fois à l’école (dont une fois où elle a pas mis les mains pour pas les abîmer… Bam la tête…) et Juju 2 s’était cassé la figure d’une structure de jeux (avec pompiers et tutti quanti…)
        Sans parler de la fois où on a « ouvert le crâne » de ma sœur avec une idée de jeux des plus dangereuse…
        Bref ma mère a vite compris qu’on se potentialisait les unes les autres et qu’il fallait rester attentive.

        Quand à Framboise il escalade déjà sa poussette et tout ce qui passe à portée…

        J'aime

      • Nanou dit :

        Rholala mais c’est dingue des soeurs casse cou comme ça !! En effet, ta mère a du se faire quelques cheveux blancs ! je comprends pourquoi elle riait quand on lui disait que les garçons étaient plus cascadeurs !!

        Framboise est à surveiller de près alors…

        Aimé par 1 personne

  12. Quatre enfants dit :

    Mon premier garçon n’a jamais connu le moindre bobo, mon deuxième avait déjà plus de 20 points de suture sur le visage à 2 ans. C’est un « dur au mal » comme disent les nombreux médecins qui l’ont recousu, donc comme il n’est pas douillet, il a moins peur de se blesser et prend donc plus de risques. Son jeu favori consiste à créer des parcours d’aventure dans le salon, avec une table et un tabouret, puis de sauter de l’un a l’autre sans tomber… Donc c’est une question de personnalité plutôt que de genre, et pour faire mon mea culpa, je suis aussi beaucoup moins derrière lui que je ne l’étais avec mon premier. Ça doit jouer aussi ;). Courage pour les bobos à venir … tu vas gérer comme une pro, comme d’hab !

    J'aime

    • Nanou dit :

      Non mais 20 points de suture, mais comment ton coeur tient encore !!!?
      Mon petit koala pourrait bien être du genre à créer des parcours, ils montent sur des « trucs » et adorent enjamber, courir tête baissée… Je retiens ma respiration 10000 fois par jour

      J'aime

  13. lea7729 dit :

    Et bien moi j ai un garçon et une fille et je ne vois pas vraiment de différence entre les deux….ma fille est plutôt moins calme et bien qu elle ne soit pas vraiment plus casse coups elle est un peu plus sujette aux chutes…..une maladresse genetique sans doute….😉 Ils sont attirés par les jouets de filles comme de garçons et bien qu ils ne soient pas trop prêteurs c plutot une chance on a un peu de tout. La seule différence c est qu en effet ma fille adore les vêtements les bijoux….mais j ai senti souvent mon fils frustré de ne pas pouvoir porter une barette ou de mettre a l occasion un petit peu de vernis….lol

    J'aime

    • Nanou dit :

      Maladresse génétique ;))
      Sur les vêtements et les bijoux, je trouve ça dingue, c’est vrai que toutes mes copines me disent que les garçons s’en fichent alors que les filles ont tendance à être ch… avec le sujet !

      Aimé par 1 personne

  14. ballerinepma dit :

    Ici notre fille est hyper casse coup , elle n’a peur de RIEN , escalade partout tombe et recommence la seconde suivante . Mais elle est aussi tellement câline …. elle adore jouer au voiture on l’habille parfois au rayon garçon , par ce que les short Avec la reine des neiges au secours ! Je suis moi meme hyper téméraire bien plus que certain garçon alors je dirais juste que les idées reçues on la vie dur 😉

    J'aime

  15. toucheenpleincoeur dit :

    Pour ma part, je pense que la société en général a plus de mal avec un petit garçon qui joue avec « des jeux de filles  » qu’une fille un peu casse cou.
    Probablement dû au faite qu’en général l’homosexualité feminine est mieux perçu que celle des hommes….

    Chez nous les clichés ont la vie dur: mon garçon est assez calme par rapport à ses copines et ma fille est une tornade plus téméraire.
    C’est dur de changer les mentalités.

    J'aime

    • Nanou dit :

      Absolument.
      Je ne sais pas si ça a un rapport avec l’homosexualité ou si c’est parce que les hommes apparaissent tout de suite « faibles » mais c’est totalement stupide. Et porter du rose n’a jamais rendu un homme homo. Et quand bien même un homme serait homo, grand bien lui fasse

      J'aime

  16. Kaymet dit :

    Je pense que bien sûr le caractère joue beaucoup, de même que l’éducation, et l’environnement en général (un certain nombre de clichés apparaissent à l’entrée à l’école je trouve – d’ailleurs tout à l’heure ma fille me disait en parlant d’un animal dans un livre: c’est une fille parce qu’elle a une fleur sur la tête). Ma fille n’est pas très casse-cou, plutôt prudente, mais elle est aussi assez peu sensible à la douleur (c’est pas rare qu’une de ses copines vienne me dire que L s’est fait mal, alors qu’elle va me dire que non c’est rien, même si au final elle est parfois bien écorchée). Sinon la maman d’un de ses copains de classe me disait tout à l’heure qu’il avait trouvé le déguisement de sirène d’une copine super et qu’il voulait le même, j’ai trouvé ça adorable.

    J'aime

      • Nanou dit :

        Ca je veux bien te croire. J’avoue que pour les pbs d’anorexie, de sorties, de grossesse et de tout le reste, ça me ferait probablement super peur

        J'aime

    • Nanou dit :

      Totalement. Je ne sais pas encore pour les clichés qui arrivent à l’école (mais ça viendra bien assez vite) mais déjà à leur âge ça commence je trouve.
      C’est mignon le coup du déguisement. C’est vrai qu’on veut absolument mettre nos enfants dans les cases alors qu’ils savent très bien faire des choix..

      J'aime

  17. bienamicalementvotre dit :

    Hola, plus que les autres je ne sais pas mais étant moi aussi maman de jumeaux garçons…je suis sur les rotules chaque jour. Ils sont branchés sur piles…
    des parents plus expérimentés me disent qu’à 4 ans, (donc dans pas longtemps…) je devrais voir un gros changement

    J'aime

  18. 3 enfants en 3ans dit :

    Je vais te répondre en un mot : NON.

    Dimanche dernier, c’est ma 5 ans qui était en haut de l’araignée, se balançant en chantant à une dizaine de mètres du sol (j’ai la photo, je peux te l’envoyer par courriel pour te prouver que je n’exagère en rien)
    C’est aussi elle qui s’est coincée le doigt dans uen porte le jour de Noel (je l’ai fermée sans réaliser qu’elle était derrière moi), elle qui se balançant sur sa chaise est tombée en arrière sur le coin d’une plinthe et a eu 2 points de sutures… en étant immobilisée par 5 personnes alors qu’elle n’avait que 27 mois !
    Mon fils de 4 ans a dévalé plusieurs escalier sur le ventre et un en roulé boulés (mon coeur s’est décroché en l’entendant oui) entre 12 et 24 mois. Est ce à cause de cela qu’il est nettement plus prudent que sa soeur ? Ce qui est certain, c’est que bien qu’il soit tout aussi aventureux, il mesure toujours les risques avant de se lancer. Par ailleurs, il porte barettes et serre têtes sans le moindre complexe et commencera la danse en septembre. On peut être un garçon qui aime les petites voitures et souhaiter danser

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s